Organisation de l'Empire Britannique


L’immense empire sur lequel règnent les Britanniques est constitué, d’une part, de territoires directement administrés par la Couronne et, d’autre part, d’une multitude de territoires « autonomes » dirigés par l’aristocratie locale (sous le contrôle étroit du colonisateur, qui met en place une administration puissante et centralisée). La société reste en outre régie par le système traditionnel des castes : au bas de l’échelle, la main-d’œuvre, souvent issue de la caste des « intouchables », obéit à une classe de petits propriétaires très largement dépendante de la caste dirigeante, celle des grands propriétaires terriens. À ce schéma traditionnel, les Britanniques tentent cependant d’apporter quelques améliorations avec, en 1793 notamment, une réforme instaurant le droit à la propriété. De grandes exploitations agricoles tournées vers l’exportation apparaissent également, mais au détriment de l’agriculture villageoise.

Empire britannique des Indes
Empire britannique des Indes. Encarta

Gouverneur général de la Compagnie des Indes orientales entre 1848 et 1856, James Ramsay amorce le tournant dans la politique britannique en Inde. En 1849, il annexe le Pendjab au prix d’une sanglante répression, prend le contrôle de plusieurs États, ce qui soulève une profonde hostilité au sein de la noblesse et du peuple. Parallèlement, les inégalités sociales s’accentuent, en particulier dans les campagnes, et les privilèges douaniers accordés aux importations britanniques entravent la production locale ; le développement industriel est pour sa part quasi nul jusqu’à la fin du XIXe siècle.

La révolte des cipayes, soldats indigènes servant dans l’armée britannique des Indes, constitue la première crise grave à laquelle les Britanniques sont confrontés, en 1857.

La révolte des cipayes


Bien plus qu’une simple mutinerie, cet épisode marque le début d’une véritable contestation de l’autorité de la Couronne. Le pouvoir met plusieurs mois à faire rentrer les soldats dans leurs casernes. Le mouvement est toutefois anéanti l’année suivante, les rebelles manquant d’organisation et ne parvenant pas à rallier à leur cause les Sikhs et les Gurkhas, ni les maharajas. La fin de la mutinerie est suivie de sévères représailles (notamment à Delhi, reprise après six jours de combats sanglants où des milliers de personnes sont fusillées, souvent sans jugement). ©"Inde" Ecrit par. Sources utilisées : Encarta et le Monde et Wikipedia.

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos Vietnam

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos Vietnam

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos Hong Kong

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos Corée

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos Cambodge

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos Japon

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos Thailande

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos Taiwan