Canada - Carnet Photographique


Le secteur tertiaire au Canada - Tourisme, Transports et Finances

Canada - Carnet Photographique
5/10/15

Le tertiaire - très présent au Canada

En 2005, 75,3 p. 100 de la population active était employée dans le secteur des services, ce qui représentait 66,4 p. 100 du PIB en 2000.

Le développement du secteur tertiaire est lié à l’urbanisation du pays et à l’implantation de nouvelles technologies ; il se concentre principalement dans la vallée du Saint-Laurent, en Ontario et au Québec. L’évolution de la structure professionnelle canadienne permet de mesurer la croissance du secteur tertiaire ; ainsi le nombre d’emplois créés parmi les professions libérales, les cadres et les employés n’a cessé d’augmenter au détriment des emplois de l’agriculture et du secteur secondaire. La ville de Sudbury, située en Ontario, est un exemple flagrant d’une ville spécialisée dans les services ; sa croissance spectaculaire lui a valu le surnom de boom town.

Les services administratifs — provinciaux et fédéraux — constituent une part non négligeable du tertiaire. Ce sont les métropoles canadiennes qui concentrent les activités du secteur public concernant l’éducation (universités et centres de recherche), la santé et les services sociaux. Comme les autres grands pays développés, le Canada possède également un secteur quaternaire fondé sur les innovations technologiques, l’information, les télécommunications et l’informatique.


Le secteur financier au Canada

L’unité monétaire du Canada est le dollar canadien, qui se subdivise en 100 cents. La Banque du Canada, créée en 1934, est chargée de l’émission des billets et du contrôle de la politique monétaire élaborée par le gouvernement. Pour rééquilibrer le budget, l’État fédéral s’est lancé dans une politique de réduction des déficits budgétaires.

Le secteur financier repose sur le dynamisme des banques, des bourses et des compagnies d’assurance. Les banques les plus anciennes ont été fondées au XIXe siècle, comme la Banque de Montréal (1817) qui a financé de nombreux projets de développement des infrastructures de transport, ou la Banque de Québec (1818).

Mais aujourd’hui, les deux centres qui regroupent les activités financières du pays sont Montréal et Toronto. Dans la capitale de l’Ontario, l’installation des sièges des grandes banques et des importants groupes financiers remonte au début du XXe siècle. Le quartier des affaires, situé aux alentours des rues King et Bay, abrite les imposants bâtiments du Commerce Court et du Toronto Dominion Center.

Les transports canadiens

Les obstacles naturels que sont les nombreuses rivières et montagnes du Canada, la rigueur des conditions climatiques, l’immensité du territoire et la dispersion de la population exigent des systèmes de transport efficaces. Depuis les premières explorations du pays, le transport par eau s’est avéré indispensable. La voie maritime du Saint-Laurent s’étend sur 3 769 km entre le golfe du Saint-Laurent et le centre du continent. Elle a contribué grandement à l’essor industriel. Le pays abrite de nombreux ports de transit, tels Vancouver, Sept-Îles, Montréal, Port-Cartier, Québec, Halifax, Saint-Jean (Nouveau-Brunswick), Thunder Bay, Prince Rupert et Hamilton.

Usine de papier au Canada
Usine de papier au Canada. Encarta

Le réseau de chemin de fer est également très développé : la Canadian National Railway, propriété de l’État, est la plus grande entreprise publique du Canada. Le système dessert les dix provinces et les Territoires du Nord-Ouest. La Canadian Pacific Railway, une entreprise privée, dessert tout le Canada, à l’exception de Terre-Neuve-et-Labrador, de l’Île-du-Prince-Édouard, du Yukon et du Nunavut. Elle a participé à la construction du pays, en permettant le déplacement des hommes et des marchandises. Le transport interne des passagers est assuré par VIA Rail Canada, fondée en 1977. De plus, le Canada dispose d’un vaste réseau routier. L’autoroute transcanadienne, ou Transcanada Highway, inaugurée en 1962, s’étend de Saint John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) à Victoria (Colombie-Britannique) sur 7 800 km.

Deux grandes compagnies aériennes, Air Canada et Canadian Airlines International, desservent un vaste réseau de lignes intérieures et internationales. Les aéroports internationaux de Lester B. Pearson (Toronto), Vancouver, Dorval et Mirabel, agrandi en 1997 (près de Montréal), et Calgary sont très actifs. Les provinces disposent également de compagnies régionales.



Le tourisme

Le tourisme est devenu l’une des principales industries du Canada, en particulier grâce à ses somptueux paysages, qui attirent de nombreux visiteurs (18,3 millions en 2006). Outre ses sites naturels préservés comme parcs nationaux, le pays abrite des stations de sports d’hiver et de multiples infrastructures, accueillant des manifestations culturelles et artistiques. Les spectaculaires chutes du Niagara, situées à la limite de l’État de New York et de la province de l’Ontario, accueillent chaque année 12 millions de visiteurs. De nombreux hôtels, restaurants et des parcs d’attractions ont été construits aux alentours. "Canada" © . Sources utilisées Encarta et Wikipedia

Photos des villes et pays visités