Rome - Carnet Photographique

Suivez Carnet Photographique sur les réseaux sociaux

Histoire de Rome - la Rome impériale

Voyage en Italie - Carnet Photographique

1/09/16

Rome - centre de l'empire romain

À la fin du ier siècle av. J.-C., Rome devient le centre de l’Empire et la capitale du « monde civilisé », tant sur le plan géographique que sur le plan politique. Cette vaste agglomération dispose de réserves d’eau suffisantes et d’un système d’égout efficace, mais souffre de la fréquence des incendies provoqués par le surpeuplement et la promiscuité des habitations. L’empereur Auguste crée alors les vigiles, des pompiers disposant des mêmes pouvoirs que la police. En outre, il interdit le passage des véhicules dans les ruelles surpeuplées pendant la journée et limite la hauteur maximale des bâtiments. Un dramatique incendie en 64 apr. J.-C. détruit cependant une grande partie du centre-ville, permettant à l’empereur Néron de faire édifier un palais, la Domus Aurea (« Maison dorée »).

Les institutions romaines de la Rome impériale

Les institutions romaines de la Rome impériale. Source Encarta
Les institutions romaines de la Rome Impériale

La dynastie des Flaviens (69-96 apr. J.-C.), soucieuse de se faire apprécier du peuple, entreprend un programme de travaux publics. L’imposant amphithéâtre (le Colisée), destiné à accueillir les combats de gladiateurs et certaines batailles très populaires, est sa plus célèbre réalisation. À cette époque, un manque de travail chronique sévit dans la ville. Des distributions de nourriture sont alors organisées pour le peuple, qui bénéficie aussi de spectacles gratuits.

C’est également la période des courses de chars et des représentations dans de somptueux théâtres. Cette politique démagogique, destinée à maintenir l’empereur en place, répond à l’appel populaire « du pain et des jeux ! » (panem et circenses).

Colisée de Rome. Photo E. Buchot
Colisée de Rome - du pain et des jeux

L’empereur Trajan fait construire le dernier forum de l’Empire au début du iie siècle. C’est la période des thermes romains, dont les plus importants sont construits par Caracalla et Dioclétien au iiie siècle. En raison du déclin qui menace déjà l’Empire, on construit, au iiie siècle, une enceinte autour de la cité. Au cours du siècle suivant, l’empereur Constantin le Grand fonde la ville de Constantinople (aujourd’hui Istanbul), qu’il baptise la « Nouvelle Rome » chrétienne. En dépit du déclin progressif que Rome accuse, les premières basiliques chrétiennes, dont la basilique Saint-Pierre, y sont élevées à cette époque.

"Rome" © "Italie" . Sources utilisées Universalis et Encarta.