Carnet Photographique

L'Espagne vers l'unité nationale


Isabelle la Catholique
Isabelle la catholique

En 1469, le mariage d’Isabelle de Castille avec Ferdinand V d’Aragon est le premier pas vers l’unité nationale. Ensemble, ils gouvernent la Castille (dès 1474) et l’Aragon (à partir de 1479), chacun des deux royaumes conservant ses propres institutions. En raison de sa supériorité territoriale et démographique, la Castille acquiert toutefois un rôle prépondérant. Leur règne, qui leur vaut le surnom de « Rois Catholiques », est celui de l’intransigeance religieuse : le tribunal de l’Inquisition, créé en 1478, est particulièrement actif et puissant, se livrant à l’expulsion ou à la conversion forcée des juifs et des Maures et proclamant de nombreuses condamnations pour hérésie. L’Inquisition s’accompagne, dans les deux royaumes, d’un renforcement de l’autorité monarchique. En 1492, la prise de Grenade marque la fin de la Reconquista.

Les rois catholiques et les Habsbourgs


La découverte de l’Amérique en 1492 par Christophe Colomb, mandaté par l’Espagne, inaugure une ère d’hégémonie espagnole. Sur le plan européen, Ferdinand V joue un rôle prépondérant. Il étend sa souveraineté sur le royaume de Naples aux dépens des rois de France Charles VIII et Louis XII, puis sur le royaume de Navarre, après la mort de sa femme (1504). À sa mort en 1516, l’Espagne contrôle le sud de l’Italie, la Navarre et, plus au nord, la Cerdagne et le Roussillon. C’est son petit-fils, Charles, fils de Jeanne la Folle et de Philippe le Beau, qui lui succède.

L’accession de Charles porte la dynastie des Habsbourg au trône d’Espagne. Héritier légal des royaumes de Castille et d’Aragon, Charles les unit et devient le premier souverain du royaume d’Espagne, de 1516 à 1556.

Possesseur de Naples, de la Sicile et des Pays-Bas, il reçoit la Bourgogne en héritage, de son aïeul Maximilien Ier de Habsbourg. En 1519, il est élu empereur d’Allemagne sous le nom de Charles Quint. Charles Quint est le plus puissant monarque européen de son temps. Élevé en Flandre, il est plus néerlandais qu’espagnol. Ses préoccupations continentales, marquées par les guerres qu’il mène contre François Ier, l’emportent le plus souvent sur les intérêts ibériques. Sa méconnaissance des problèmes castillans déclenche la révolte des Comuneros (1520-1521) qu’il réprime. Le xvie siècle est le Siècle d’or du royaume. L’Espagne acquiert une place prépondérante en Europe tandis que son prestige et sa puissance sont renforcés par la fondation de l’empire d’Amérique.

La Castille connaît une grande prospérité, et c’est sous le règne de Charles Quint que sont menées l’exploration et la conquête des Amériques : conquête de l’Empire aztèque, au Mexique, par Hernán Cortés, de 1519 à 1521 ; conquête de l’Empire inca, au Pérou, par Francisco Pizarro, de 1531 à 1533. Vers 1550, l’Espagne contrôle presque tout le continent sud-américain, l’Amérique centrale, la Floride, Cuba et, en Asie, les Philippines.

L'empire espagnol, source de richesse


Après la découverte, dans les années 1530, de riches mines d’or et d’argent, cet immense empire d’outre-mer est pour l’Espagne la source d’une grande richesse ; celle-ci finance les guerres contre les Français qui permettent à l’Espagne d’étendre sa puissance, au nord et au sud de l’Italie, et d’asseoir son hégémonie en Europe. Le Siècle d’or est également pour l’Espagne une période de prestige artistique et intellectuel, avec des auteurs comme Tirso de Molina et Cervantès, mais également religieux, avec la fondation de la Compagnie de Jésus par saint Ignace de Loyola et l’essor du mysticisme (Thérèse d’Ávila, saint Jean de la Croix). En 1556, les échecs de Charles Quint en France et en Allemagne le conduisent à l’abdication en faveur de son fils, Philippe II. Celui-ci signe avec la France, en 1559, le traité du Cateau-Cambrésis. Le Siècle d’or atteint son apogée sous son règne (1556-1598). Le Portugal est annexé en 1580. Avec le Portugal, qui contrôle des terres en Asie, en Afrique et au Brésil, l’Espagne fonde le plus vaste empire du monde. © "Espagne" avec l'aide d'Encarta et Wikipedia

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède