Carnet Photographique

Le peintre Raphaël


Fresque de Raphael au Louvre
Fresque de Raphaël. Photo E. Buchot

Raphaël (peintre) (1483-1520), peintre italien, grand maître de la Renaissance, contemporain de Michel-Ange. Raphaël Santi ou Sanzio est né à Urbino (Marches) où son père était peintre. Dans les dernières années du siècle, il part pour Pérouse, en Ombrie, où il entre dans l’atelier du Pérugin. Qualifié de magister dans les documents dès 1500, on trouve parmi ses premières œuvres deux grandes peintures qui témoignent de l’indépendance de ses préoccupations artistiques, le célèbre Sposalizio, ou Mariage de la Vierge (1504, pinacothèque de Brera, Milan), et la Vierge et l’Enfant avec saint Jean-Baptiste et saint Nicolas (v. 1503, The National Gallery, Londres).

La période florentine de Raphael


En 1504, Raphaël part pour Florence, où il réside quatre années. Ce séjour lui permet de confronter son travail à l’œuvre de peintres déjà institutionnalisés à cette époque, comme Léonard de Vinci, Michel-Ange et Fra Bartolomeo. Il apprend leurs méthodes de représentation de l’ombre et de la lumière, de l’anatomie et de l’action dramatique. À cette époque, Raphaël effectue une transition, il passe du style caractéristique de l’école ombrienne, avec son emphase sur la perspective et la composition géométrique structurée, à un style de peinture plus orienté sur le récit et la mise en valeur des événements. On peut suivre l’évolution de sa période florentine dans ses nombreuses Madones. Le premier exemple, toujours d’inspiration ombrienne, est la Madone du grand duc (1504-1505, palais Pitti, Florence).

Les exemples ultérieurs, dont la sérénité d’expression et de composition montrent son intérêt pour Léonard, comprennent la Belle Jardinière (1508, Louvre, Paris) et la Madone au Chardonneret (1505-1506, galerie des Offices, Florence) et surtout la Madonne Bridgewater (1507, National Gallery, Édimbourg). Dans la dernière de ses Madones réalisées à Florence, la Madone du Belvédère (1508, palais Pitti, Florence), Raphaël démontre sa capacité à créer un écho entre l’architecture peinte et les figures.

Les commandes de Raphaël les plus importantes, pendant son séjour à Florence, lui viennent d’Ombrie. Sa composition la plus originale de cette période est la Mise au tombeau (1507, musée Borghèse, Rome), un retable qui montre cependant la forte influence de Michel-Ange dans les postures et l’anatomie des personnages.

La période romaine de Raphaël


En 1508, Raphaël est appelé à Rome par le pape Jules II qui lui demande de succéder au Sodoma dans la décoration à fresques des quatre stanze ou chambres du palais du Vatican. Le programme iconographique qu’on lui commande pour la première chambre, la stanza della Segnatura (chambre de la Signature, 1509-1511), illustre la fonction même de la pièce : c’est le lieu où le pape appose son sceau aux documents émanant des tribunaux apostoliques. On y représente donc la Loi, la Théologie, la Philosophie et les Arts poétiques. Par exemple, l’Allégorie de la Théologie se présente sous la forme d’un tribunal terrestre et céleste devant statuer sur le dogme. Sur le mur, en dessous de la Théologie, se trouve la Dispute du Saint-Sacrement, qui représente un groupe discutant la doctrine de la transsubstantiation, fortement mise en cause à l’époque par les mouvements réformateurs.

Raphael au musée du Louvre
Raphael au musée du Louvre Photo E. Buchot

La Philosophie est incarnée par la désormais célèbre École d’Athènes, qui représente un forum de philosophes antérieurs au christianisme et présidé par Platon et Aristote. La Poésie est présente grâce au Parnasse, dans lequel le dieu païen Apollon est entouré par des Muses et de grands poètes. La seconde chambre du Vatican que décore également Raphaël, la chambre d’Héliodore (1512-1514), représente une autre étape de son travail. Elle contient des scènes d’événements historiques attestant de l’intervention de la Providence dans le triomphe de l’Église catholique sur ses détracteurs.

Après la mort du pape Jules II en 1513, et l’accession de Léon X, l’influence et les responsabilités de Raphaël augmentent. Il est nommé architecte en chef de la basilique Saint-Pierre en 1514, et, un an plus tard, directeur de toutes les fouilles d’antiquités de Rome. En raison de ces nombreuses activités, il ne réalise qu’une partie de la troisième chambre du palais du Vatican, la stanza dell’Incendio (chambre de l’incendie, 1514-1517). Ce travail marque un passage à une peinture fortement intellectuelle. Il fournit à peine les cartons de la quatrième pièce, la salle de Constantin, dont la décoration est réalisée par son élève Jules Romain. Pendant cette période, il conçoit également dix tapisseries illustrant les actes des apôtres du Christ pour la chapelle Sixtine ; les cartons de ceux-ci sont à présent au Victoria and Albert Museum, Londres. Raphaël réalise également pour le compte du banquier d’origine siennoise Agostino Chigi, dont il est le « protégé », les fresques (les Sibylles) de la chapelle Chigi de l’Église Santa Maria della Pace, ainsi que l’architecture et les décorations de la chapelle Chigi de l’Église de Santa Maria del Popolo et la célèbre fresque de la villa Farnésine : le Triomphe de Galatée (v. 1513). Dans cette dernière période, plusieurs peintures de chevalet occupent une place importante : un Portrait de Jules II (1512, galerie des Offices, Florence, et The National Gallery, Londres), la Madonne de Lorette (v. 1512, musée Condé, Chantilly), la Madone Sixtine (v. 1514, Gemäldegalerie, Dresde), la Transfiguration (1517-1520, Vatican). Outre le rôle important qu’il a durant son époque, Raphaël a pris immédiatement une place considérable dans l’évolution historique de l’art classique. En effet, il a réalisé l’idéal esthétique de Léonard qui voulait tendre vers l’art de l’excellence absolue, la manière dépersonnalisée, le tableau sans maître. Raphaël meurt à Rome en avril 1520. © "Raphael" . Sources Encarta

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site