Partir - Carnet Photographique

Suivez Carnet Photographique sur les réseaux sociaux

Présentation de la Bavière - Economie et histoire de Bavière

Allemagne - Carnet Photographique

16/07/16

Economie du land de Bavière - L'agriculture de Bavière

La Bavière est un Land terrien où l’agriculture tient une place importante. Les principales productions sont les céréales (le blé dans le sud, le seigle dans le nord), la betterave, les pommes de terre, le houblon, le raisin et d’autres fruits. On y pratique l’exploitation forestière, l’élevage bovin, porcin et équin ; des laitages sont produits dans les contreforts des Alpes bavaroises. Il existe des mines de lignite, de granit, de minerai de fer et de sel. La Bavière compte d’importantes centrales hydroélectriques, un facteur clé de sa croissance industrielle.

Les industries de Bavière

Economie de la Bavière
Economie de la Bavière

L’industrie se concentre autour de Munich, un des principaux centres de transport de l’Allemagne, de Nuremberg et d’Augsbourg. Outre la production de la bière, célèbre dans le monde entier, l’industrie bavaroise est spécialisée dans la fabrication de verre et de céramique, dans celles de machines, de textiles, de papier et d’équipement optique et scientifique. La Bavière est célèbre pour ses nombreux monastères et églises baroques, ses châteaux pittoresques et ses universités. Le tourisme joue un rôle vital dans l’économie de la région qui compte des stations de sports d’hiver réputées (Garmisch-Partenkirchen, Berchtesgaden).

Histoire de la Baviere - Les origines

La Bavière est conquise par les Romains au Ier siècle av. J.C., puis à nouveau colonisée par des tribus germaniques aux Ve et VIe siècles. Elle devient une possession de Charlemagne en l’an 787 et subit la domination des Carolingiens jusqu’au Xe siècle. En 1180, elle passe dans les mains de la famille bavaroise des Wittelsbach. Pendant la Réforme, la Bavière reste fermement catholique et est de ce fait ravagée par les armées protestantes pendant la guerre de Trente Ans (1618-1648). Le sol fertile et la position stratégique de cette région en font une zone hautement convoitée; elle est par conséquent, fréquemment envahie aux XVIIe et XVIIIe siècles. Pendant les guerres napoléoniennes, la Bavière devient membre de la Confédération du Rhin, encouragée par Napoléon Ier. Au XIXe siècle, elle soutient l’Autriche contre la Prusse. Toutefois, après sa défaite aux côtés de l’Autriche au cours de la guerre austro-prussienne (1866), la Bavière rejoint la Prusse et, en 1871, le nouvel Empire allemand.

La Bavière au 20ème siècle

Les 7 et 8 novembre 1918, la monarchie bavaroise s’effondre, et Kurt Eisner proclame la république. En 1919, une brève République des Conseils est mise en place. Dans les années trente, la Bavière est un important foyer d’agitation national-socialiste ; Adolf Hitler fait d’ailleurs une tentative de coup d’État dans une brasserie munichoise en 1923. Après la Seconde Guerre mondiale, la Bavière fait partie de la zone d’occupation américaine, à l’exception de la ville de Lindau, sous contrôle français. En 1949, la Bavière devient un État de la République fédérale d’Allemagne, en vertu de la Constitution de 1946. Elle fait aujourd’hui partie de l’Allemagne réunifiée. © "Bavière" Ecrit par et Encarta.