Carnet Photographique

Les Chinois sont les premiers habitants


Rue à Hong Kong
Rue à Hong Kong. Encarta

En 2008, la population de Hong Kong était estimée à 7 018 636 habitants. La densité globale, de 6 736 habitants au kilomètre carré, est l’une des plus élevées du monde. Hong Kong doit aujourd’hui faire face à un grave problème de surpopulation.

La croissance démographique après avoir fortement diminué aux cours des années 1975-1995, est repartie à la hausse : le taux de croissance annuel est passé de 2,7 p. 100 (période 1975-1980) à 0,5 p. 100 (période 1990-1995), pour remonter à 2 p. 100 (période 1990-2000). L’indice de fécondité est actuellement de 1 enfant par femme. L’espérance de vie est élevée et atteint 81,8 ans.

Durant la période britannique, l’immigration était un phénomène très important : elle concernait 40 p. 100 de la population. Les principaux courants migratoires provenaient de la Chine communiste (travailleurs clandestins), d’Asie du Sud-Est (réfugiés vietnamiens) et des Philippines. Le quota d’entrée des travailleurs étrangers, établi à 25 000 immigrants jusqu’en 1995, a été revu à la baisse.

La crise de confiance due à l’approche du transfert de souveraineté à la Chine en 1997 a provoqué le départ de nombreux habitants de Hong Kong (43 000 en 1995). Cette attitude a amené le Royaume-Uni à renforcer les restrictions du statut de la nationalité pour les citoyens de Hong Kong, afin de limiter le droit de résidence sur le sol britannique après 1997. En mars 1996, l’annonce par la Chine de la dissolution future du Conseil législatif a cependant poussé plus de 130 000 Hongkongais à faire une demande de passeport britannique.

La population de Hong Kong est chinoise à 97 p. 100, le reste étant constitué de Philippins (dont 150 000 domestiques philippins), de Britanniques, d’Indiens et d’Américains. Près de 90 p. 100 des habitants d’origine chinoise sont natifs de Hong Kong ou de la province chinoise voisine du Guangdong ; les autres viennent en majorité de Shanghai, de Taïwan, du Fujian, du Zhejiang et du Jiangsu. Fin 1996, on comptait encore 18 000 « boat people », réfugiés vietnamiens confinés dans des camps, dont la Chine a exigé la fermeture avant le 1er juillet 1997. La plupart des Vietnamiens refusant de quitter Hong Kong (6 000 rapatriements volontaires seulement en 1995), les rapatriements forcés se sont accélérés. Le 3 janvier 1997, Whitehead, le plus grand camp de réfugiés vietnamiens à Hong Kong, a ainsi été fermé.

Près de 95 p. 100 des habitants de Hong Kong vivent en zone urbaine. La capitale, Victoria, située sur la côte septentrionale de l’île de Hong Kong, est le principal centre culturel. De l’autre coté de la baie de Victoria, Kowloon et New Kowloon forment une aire urbaine de plus de 2 millions d’habitants. Celle-ci s’étend sur la péninsule de Kowloon et sur une partie des Nouveaux Territoires. Kowloon et Aberdeen, au sud de l’île de Hong Kong, sont les deux principaux ports du territoire. © "Hong Kong" Sources utilisées Encarta

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site