Le Danemark - Carnet Photographique


La population du Danemark

Photos du Danemark
3/10/15

Nombre d'habitants au Danemark

Le Danemark comptait 5 484 723 habitants en 2008, soit une densité de 129,4 habitants au km². La population du Groenland est d’environ 56 326 habitants et celle des îles Féroé de 47 770 habitants. La population du Danemark, hormis une minorité germanophone dans le sud du Jutland (à peine 20 000 personnes), est extrêmement homogène.


Caractéristiques de la population danoise
La ville de Copenhague au Danemark

Luthérienne dans sa quasi-totalité, la population danoise a augmenté d'environ 26% depuis 1945. Après que la croissance se fut considérablement ralentie au cours des années précédentes, au point d'entraîner une légère diminution, on a pu observer en 1989 un solde naturel positif pour la première fois depuis 1980. Il n'en demeure pas moins que le taux de natalité est tombé de 18,4‰ en 1966 à 12‰ en 1989 (environ 21 400 avortements légaux), tandis que le taux de mortalité, en légère hausse, passait à 11,6‰. Pendant la même période, le Danemark a également enregistré l'afflux d'une population d'immigrés qui, au 1er janvier 1991, se montait à 160 641 personnes, regroupées pour plus de la moitié dans l'agglomération de Copenhague.

Relief du Danemark. Source Encarta
Si les contingents venus des pays de la Communauté européenne (17%) et des autres pays nordiques (14%) sont en régression sensible, il n'en va pas de même des Turcs (19%) et surtout des Asiatiques, en raison de l'afflux de réfugiés venus d'Iran ou du Vietnam. Ils constituent désormais 24% de la population immigrée, ce qui n'a pas été sans provoquer une série de réactions xénophobes dans le pays. 

Les villes danoises

La population danoise, qui compte 49,3% d'hommes, est surtout concentrée dans l'archipel (54% dont 42% pour la Sjaelland et 26,5% pour l'agglomération de Copenhague), tandis qu'il ne reste plus qu'à peine 15% des habitants pour vivre à la campagne, dans des fermes dispersées gravitant autour d'un village, à la fois centre commercial et siège de coopérative. À part Copenhague, le Danemark ne compte pas de cités très importantes. Les petites villes sont nombreuses, situées au fond de longs estuaires ou au croisement de routes terrestres et maritimes. Les liaisons entre la Scandinavie et le reste de l'Europe se font dans les détroits, par ferry-boat, mais un pont permet de franchir le Petit Belt à hauteur de Fredericia tandis qu'un ouvrage impressionnant va, par-dessus le Grand Belt, relier enfin par la route Copenhague au reste de l'Europe.

La côte ouest du Jylland ne compte qu'une ville notable (Esbjerg, 81 504 hab.), alors que les autres s'égrènent sur la côte orientale : Ålborg (155 019 hab.), Randers (61 020 hab.), Århus (261 437 hab.), cité dynamique qui est considérée comme la capitale du Jylland, Horsens (55 210 hab.), Vejle (51 263 hab.) et Kolding (57 285 hab.). Herning (56 687 hab.) est la principale ville de l'intérieur. En Fyn, seule Odense (176 133 hab.) a quelque notoriété. En Sjaelland, Helsingør (Elseneur, 56 701 hab.), sur les bords du Sund, et Roskilde (49 081 hab.), la vieille capitale religieuse réactivée par la proximité de Copenhague, parviennent à échapper à la masse écrasante de l'agglomération de la capitale dont la population régresse cependant légèrement depuis 1970 (- 2%), contraction qui commence à gagner la banlieue. La ville joue un rôle prépondérant dans la vie du Danemark. Construite à l'origine sur le chenal séparant la Sjaelland de la petite île d'Amager, elle s'est progressivement développée depuis la fin du XIXe siècle et, surtout, depuis la Seconde Guerre mondiale. Elle a ainsi incorporé des municipalités comme celles de Frederiksberg (85 611 hab.) et Gentofte (65 303 hab.) et s'étend à des villes de banlieue comme Gladsakse (60 882 hab.), Hvidovre (48 748 hab.) ou Lyngby-Tårbaek (49 317 hab.). Si le port franc a stimulé des industries de toutes sortes, il apparaît désormais que, à l'image des autres capitales européennes, la ville connaît avant tout un développement des activités tertiaires. Son influence franchit le Sund pour déborder sur la Suède méridionale, qui ne devrait plus tarder à être reliée à la Sjaelland. "Danemark" © Ecrit par Les sources utilisées sont Encarta, LeMonde et Universalis.



Photos des villes et pays visités