Carnet photographique - Allemagne


La population allemande

Carnet Photographique - Allemagne
3/10/15

Combien d'habitants en Allemagne ?

L’Allemagne est le pays le plus peuplé de l’Union européenne. En 2011, sa population était estimée à 81 472 000 habitants. La densité est élevée (236 habitants au km²). Les régions occidentales, situées au cœur de la mégalopole européenne, sont les plus densément peuplées (265 habitants au kilomètre carré). Celles de l’est présentent une densité moyenne (144 habitants au kilomètre carré).


La démographie en Allemagne
Chiffre sur la population allemande
L’Allemagne est entrée dans une phase de déclin démographique. Durant la période 1990-1995, le taux d’accroissement annuel fut de 0,56 p. 100 (contre - 0,1 p. 100 pour la période 1975-1980). En 2007, le taux de natalité était de 8,20 p. 1 000 et le taux de mortalité de 10,70 p. 1 000, soit un taux d’accroissement naturel de -0,3 p. 100. Ce déclin est commun à tous les pays développés, mais c’est en Allemagne qu’il est le plus marqué.
La population allemande. Source Encarta

Le pays détient, avec l’Italie et l’Espagne, l’un des plus bas indices de fécondité, avec 1,3 enfant par femme (période 1990-1998). Il existe, par ailleurs, une forte disparité entre les Länder de l’ouest et ceux de l’est, dont l’indice de fécondité est inférieur à 1. La baisse de la fécondité est continue depuis plusieurs décennies (1,52 enfant par femme durant la période 1975-1980). En revanche, l’espérance de vie, estimée à 77 ans (période 1995-2000), est très élevée. Le vieillissement de la population, déjà bien entamé, ne peut donc que s’accentuer. Les moins de 15 ans ne représentent plus que 16 p. 100 de la population, et les Allemands âgés de 65 ans et plus, désormais 20 p. 100.


L'immigration en Allemagne

Depuis le milieu des années 1970, période à laquelle s’est infléchie la courbe de natalité, l’immigration a compensé le déficit naturel de la population allemande. Après la Seconde Guerre mondiale, qui s’est traduite, tout comme la Première Guerre mondiale, par un creux dans la pyramide des âges, l’Allemagne de l’Ouest a accueilli 14 millions d’expulsés et de réfugiés,

Immigration en Allemagne
Chiffres sur l'immigration en Allemagne. Source Encarta
dont 10 millions de germanophones originaires de Pologne, de Tchécoslovaquie, de Prusse-Orientale, de Roumanie et de Yougoslavie, et, jusqu’à la construction du mur de Berlin en 1961, 4 millions d’Allemands de l’Est. La RDA, de son côté, a reçu 3 millions d’expulsés et de réfugiés.

À partir de 1980, les descendants d’Allemands établis en Europe centrale et orientale (Aussiedler) affluèrent. Cette vague de retour est encore amplifiée par l’effondrement des régimes communistes et par l’ouverture des frontières à l’Est. Entre 1987 et 1996, 2,2 millions d’Aussiedler s’établissent en Allemagne, où la nationalité allemande leur est reconnue par la Constitution. On estime à plus de 3 millions le nombre de ceux vivant encore à l’extérieur des frontières.

Le début des années 1980 a en revanche coïncidé avec la mise en place d’une politique de limitation de l’immigration économique. La législation, jusque-là très libérale en matière de droit d’asile, a été remise en cause par une réforme constitutionnelle au printemps 1993, après que l’Allemagne eut accueilli plus de 300 000 réfugiés chassés par la guerre en Bosnie.

La sévérité croissante de la politique d’immigration s’accorde avec la politique de l’Union européenne (accords de Schengen). Elle s’inscrit également dans un contexte national marqué par la résurgence des mouvements néonazis et la multiplication des agressions racistes, lesquelles visent surtout la communauté turque.

Principalement établis dans les régions industrielles de Francfort, Stuttgart et Munich, les Turcs représentent 30 p. 100 des 7,2 millions d’étrangers vivant en Allemagne, parmi lesquels on compte plus de 1 million de personnes originaires de l’ex-Yougoslavie, 560 000 Italiens, 340 000 Grecs et 280 000 Polonais. Ces derniers sont arrivés récemment, après l’effondrement du régime communiste et l’ouverture des frontières en Pologne (1989). ©"Allemagne" Ecrit par. Sources utilisées : Encarta et le Monde et Wikipedia.



Photos des villes et pays visités