Carnet Photographique

La Pologne dans les années 40


Conférence de Potsdam
Conférence de Potsdam

Le 1er septembre 1939, l’Allemagne attaque la Pologne après avoir signé le pacte germano-soviétique (23 août) avec l’Union soviétique. C’est le début de la Seconde Guerre mondiale. L’armée polonaise ne reçoit aucune aide réelle de ses alliés occidentaux ; à la mi-septembre, au terme de la blitzkrieg, la Wehrmacht a conquis l’essentiel de la Pologne occidentale et centrale. Le 17 septembre, les troupes soviétiques envahissent l’est de la Pologne, et les deux envahisseurs se partagent le territoire polonais. Des représailles considérables sont exercées contre les Polonais à travers la zone d’occupation allemande. Depuis la zone d’occupation soviétique, des milliers de Polonais sont déportés en Sibérie. En 1940, les services de sécurité soviétiques assassinent des milliers d’officiers polonais faits prisonniers. Un charnier contenant les corps de nombre d’entre eux a été depuis découvert dans la forêt de Katyn près de Smolensk, en Russie.

De nombreux membres du gouvernement et des forces armées polonaises parviennent à s’échapper au cours des phases finales des opérations militaires allemandes et soviétiques contre le pays. La plupart des troupes polonaises réfugiées, soit près de 100 000 hommes, réussissent à atteindre la France, où elles sont regroupées en unités de combat. Ces unités ainsi que d’autres, constituées par la suite en Union soviétique, participent à l’effort de guerre allié en Afrique du Nord et en Europe. Entre-temps, un gouvernement en exil, avec à sa tête le général Władysłav Sikorski, est mis sur pied en France. Au lendemain de la défaite de la France en 1940, le gouvernement polonais établit son quartier général à Londres.

Au cours de la phase initiale de leur attaque contre l’Union soviétique en 1941, les forces armées allemandes envahissent tous les territoires polonais occupés par les Soviétiques. Pendant leur occupation du pays, les armées allemandes appliquent une politique d’extermination systématique des citoyens polonais, en particulier des juifs, dont la plupart périssent à Auschwitz (Oświęcim), Treblinka, Majdanek, Sobibór et dans d’autres camps de concentration disséminés à travers tout le pays. En avril 1943, les juifs du ghetto de Varsovie, plutôt que d’attendre, sans réagir, d’être assassinés dans les camps, choisissent l’insurrection, bien qu’elle soit sans espoir. Trois semaines de combat sont nécessaires à l’armée allemande pour en venir à bout. À la fin de la guerre, le total estimé de victimes civiles atteint 5 millions, dont la plupart sont à attribuer à l’armée allemande. Les pertes militaires de la Pologne atteignent, elles, 600 000 hommes. Les pertes matérielles sont également considérables.

La libération de la Pologne du joug allemand commence peu après l’invasion anglo-américaine de la France en juin 1944. En juin, juillet et août, les armées soviétiques, profitant de la situation, infligent aux Allemands une série de défaites écrasantes. Avant le début de septembre, l’Armée rouge, aidée par des contingents de troupes polonaises, entame ses opérations sur le territoire polonais. En août 1944, les forces de la résistance polonaise, connues sous le nom d’Armée intérieure (Armia krajowa), prennent le contrôle de Varsovie, mais les Soviétiques ne les soutiennent pas (voir insurrection de Varsovie). En octobre, l’armée allemande reconquiert la ville et la rase après avoir fait évacuer la population. Les ruines de Varsovie tombent aux mains de l’Armée rouge en janvier 1945, et les derniers occupants allemands sont chassés du pays en mars. En juillet 1944, le gouvernement soviétique favorise la formation d’un Comité de libération nationale polonais, une organisation largement dominée par des communistes. Le Comité, qui établit ses quartiers à Lublin après sa Libération, s’autoproclame gouvernement provisoire de la Pologne en décembre 1944. Après plusieurs tentatives infructueuses, une réconciliation entre les gouvernements polonais de Londres et de Lublin intervient enfin. En juin 1945, une coalition établit un gouvernement polonais d’unité nationale. Ce gouvernement est officiellement reconnu le mois suivant par les gouvernements britannique et américain, qui obtiennent des Soviétiques, au début de l’année 1945, à la conférence de Yalta, l’assurance que se tiennent des élections libres.

Lors de la conférence de Potsdam, qui se tient en août 1945 après la reddition allemande, les Alliés placent sous administration polonaise la Basse-Silésie et la Haute-Silésie, la Poméranie, la Mazurie, Dantzig et des parties du Brandebourg, en attendant les conclusions d’un traité de paix définitif. La frontière orientale de la Pologne est déterminée par le traité conclu entre les gouvernements polonais et soviétique le 16 août 1945. Sur la base de ce document, qui établit la frontière soviéto-polonaise bien plus à l’ouest que la frontière d’avant-guerre, la Pologne cédant l’Ukraine et la Biélorussie. "Pologne" ©

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Photos des pays d'Afrique à visiter

Photos du Maroc

Le Maroc

Photos Infos pays

Photos de la Tunisie

Photos de la Tunisie

Photos Infos pays

Infos site