Carnet Photographique

Suivez Carnet Photographique sur les réseaux sociaux

Paysage urbain de Vienne en Autriche

Autriche - Le voyage pour le plaisir

16/07/16

La vieille ville de Vienne

La structure de la ville est celle des cités d'Allemagne méridionale. Le cœur en est le Graben, qui tire son nom du fossé creusé par les Romains pour défendre la ville. Deux grandes artères, la Singerstrasse et la Kärtnerstrasse, le coupent. N'ayant pu se développer au-delà du Donaukanal (canal du Danube achevé dans les années 1880), la ville a pris la forme d'un demi-cercle. Jusque vers 1700, l'activité s'est concentrée dans cet espace, organisé autour de la cathédrale Saint-Étienne, dont le clocher d'une hauteur de 113 m est visible depuis tous les quartiers de la ville, ainsi qu'autour de la Hofburg, la résidence impériale. L'Innere Stadt est délimitée par le Ring, large boulevard bordé d'imposants bâtiments officiels, de monuments et de parcs, qui remplace une ligne de bastions et de glacis rasés en 1857.

Le palais de Schonbrunn

Vienne du 17ème au 19ème siècle

Le chateau Schonbrunn à Vienne. Photos E. Buchot
Le chateau Schonbrunn à Vienne

Après la victoire de 1683 sur les Turcs, qui mit la ville définitivement à l'abri de leurs incursions, l'aristocratie fit élever de superbes palais et hôtels privés : le Belvédère, qui fut la résidence d'été du prince Eugène de Savoie-Carignan, et le palais Schwarzenberg. Marie-Thérèse et son fils Joseph II embellirent considérablement la ville : l'impératrice fit achever le palais de Schönbrunn, dont les parcs et les jardins furent ouverts au public par son fils Joseph II. Vienne est célèbre pour ses nombreux parcs dont la plupart renferment des monuments. On peut citer par exemple le Stadtpark et le parc du Belvédère, qui abrite un château de style baroque (c'est là que fut signé le traité de l'État, en 1955). Situé sur l'île Lobau, formée par le Donaukanal et le Danube, le parc du Prater accueillit l'Exposition universelle de 1873, surtout réputé pour son parc d'attractions et pour ses jardins qui s'étendent sur 8 km2.

Les remparts de Vienne

Monument historique de Vienne. Photos E. Buchot
Monument historique de Vienne

Au-delà du Ring se trouvait un deuxième rempart, le Gürtel, également démoli au cours de la seconde moitié du XIXe siècle afin de faire de la place aux banlieues en pleine expansion. Celles-ci furent finalement rattachées à la ville et des rues furent percées pour les relier à l'Innere Stadt. Les noms de ces quartiers rappellent les activités de ces anciens villages.

Aujourd'hui, la plupart des industries se concentrent dans les arrondissements du sud et de l'est. Les commerces sont particulièrement nombreux dans le quartier de Mariahilferstrasse et les maisons pittoresques agrémentent la Gründerzeit.

Combien d'habitants à Vienne ?

C'est entre 1870 et 1890 que l'on construisit le plus, et cette période coïncide avec le plus fort taux de croissance de la population. En 1600, Vienne comptait 100 000 habitants, un siècle plus tard, 250 000 habitants, et en 1914, la population s'élevait à 2,1 millions d'habitants, dont un tiers de Tchèques ; en 1945, elle n'en comptait plus que 1,5 million. L'éclatement de l'Empire austro-hongrois, à la fin de la Première Guerre mondiale, fit perdre à Vienne ses débouchés économiques et ses minorités nationales, qui émigrèrent vers les différents États issus de la monarchie. Bon voyage. © "Vienne" sources et Encarta.