L'Europe par Carnet Photographique


Population et demographie en Europe avec les pays de l'Union européenne

Carnet Photographie - Europe
21/09/15

Nombre d'habitants en Europe

L’Europe comprend un grand nombre de peuples. Chaque nation européenne est en général unifiée culturellement et linguistiquement depuis longtemps, néanmoins des minorités existent, comme les Basques en France et en Espagne, et les Samis (Lapons) en Norvège. L’ensemble représentait un peu plus de 730 millions d’habitants en 2004.

Démographie de l'Europe

L’Europe est la partie du monde la plus uniformément et la plus densément peuplée. Le peuplement résulte d’une longue évolution. Nombreuse à l’aube de l’ère chrétienne, où elle était concentrée sur le pourtour méditerranéen, la population n’a cessé de croître à un rythme soutenu jusqu’à la fin du XIXe siècle. Le taux d’augmentation était alors de 9,6 p. 1 000 contre 6,5 p. 1 000 pour le reste du monde, en raison d’un solde naturel positif lié à un faible taux de mortalité par rapport aux naissances. L’excédent naturel élevé explique les forts courants migratoires à l’intérieur et hors d’Europe de 1850 à 1950.

Depuis le début du XXe siècle, l’essor démographique s’est fortement ralenti en raison de la baisse de la natalité, dont le taux est le plus bas du monde (12 p. 1 000) ; l’accroissement n’est plus que de 0,6 p. 1 000 par an contre 1,8 p. 1 000 pour la population mondiale. Alors que les Européens représentaient en 1980 15 p. 100 des habitants de la planète, ils ne comptent plus aujourd’hui que pour 12,6 p. 100.
La zone la plus peuplée forme une ceinture qui englobe la Grande-Bretagne (236 habitants au kilomètre carré), la Belgique (330 habitants au kilomètre carré), les Pays-Bas (449 habitants au kilomètre carré) et l’Allemagne (229 habitants au kilomètre carré). L’Italie septentrionale a également une densité de population élevée. À l’inverse, la France (106 habitants au kilomètre carré), l’Espagne (78 habitants au kilomètre carré) et le sud du Portugal (20 habitants au kilomètre carré) paraissent relativement peu peuplés, tout comme la Scandinavie, la Finlande, l’Europe centrale et les Balkans. La proportion de la population urbaine est toujours supérieure à 50 p. 100 ; certains pays, comme la Belgique, ont des taux d’urbanisation de l’ordre de 95 p. 100. © . Sources utilisées : Encarta et Wikipedia.



Photos des pays et villes visités