Carnet Photographique Relief de la France par Carnet Photographique


Géographie et relief de la France - Infos France

Carnet photographique : France
8/02/17

La France : relief, géographie et territoire

Pays d’Europe occidentale, la France est bordée au nord-est par la Belgique, le Luxembourg et l’Allemagne ; à l’est par l’Allemagne, la Suisse et l’Italie ; au sud-est par la mer Méditerranée (golfe du Lion) et la principauté de Monaco ; au sud-ouest par l’Espagne, la principauté d’Andorre et le golfe de Gascogne ; à l’ouest par l’océan Atlantique ; et au nord-ouest par la Manche et le détroit du pas de Calais, qui sépare la France du Royaume-Uni et relie la Manche à la mer du Nord.


Géographie de la France : présentation de la France

Les frontières nationales qui totalisent 5 660 km correspondent, pour l’essentiel, à des frontières naturelles. Sur 2 970 km de frontières terrestres, près de 1 750 km sont représentés par des montagnes (Alpes, Jura, Pyrénées), tandis qu’une partie de la frontière franco-allemande emprunte, sur 195 km, le cours du Rhin.

Les Pyrénées
Le relief français. Photo E. Buchot

Le pays possède une façade littorale de près de 3 427 km, ouverte à la fois sur l’océan Atlantique et ses mers bordières (mer du Nord, Manche, mer d’Iroise) et sur la mer Méditerranée.

Superficie de la France

De forme presque hexagonale et de dimension moyenne, la France occupe, entre l’Atlantique et la Méditerranée, un isthme étroit, à l’extrémité occidentale du continent. Elle s’étend, du nord au sud, sur une longueur de 973 km, et atteint une largeur maximale, d’est en ouest, d’environ 950 km. La superficie de la France métropolitaine est estimée entre 543 965 km² selon le cadastre et 551 695 km2 selon l’Institut géographique national (IGN), d’après les mesures géodésiques, ce qui place le pays au 3e rang européen après la Russie et l’Ukraine, et au 48e rang mondial. La capitale, Paris, est la plus grande ville du pays.

Composition du territoire français

La France continentale s’étend, du nord au sud, entre 51° 5’ et 42° 20’ de latitude nord et, d’ouest en est, entre 5° 56’ de longitude ouest et 7° 9’ de longitude est.

La diversité des reliefs et des milieux bioclimatiques entraîne une étonnante variété de paysages. Située à la charnière de l’Europe du Nord et de l’Europe du Sud, la France présente un condensé des principaux domaines physiques du continent européen.

La France comprend plusieurs îles, dont la plus grande est la Corse (8 680 km²), et dix possessions d’outre-mer, éparpillées sur l’ensemble du globe : Saint-Pierre-et-Miquelon (Atlantique Nord), la Guyane (Amérique du Sud), les Antilles française. (Martinique, Guadeloupe), Mayotte et la Réunion (océan Indien), les îles et archipels d’Océanie, dans l’océan

Les montagnes
Une rivière de montagne. Image E. Buchot
Pacifique (Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna), et les terres Australes et Antarctiques françaises (TAAF).

 

La France une terre de contraste

Pays d’altitude modérée (342 m en moyenne), la France présente des reliefs variés et contrastés. Alors qu’elle est bordée, sur ses périphéries orientale et méridionale, par des barrières montagneuses élevées, un ensemble de moyennes montagnes occupe le centre et le nord-est du pays, ainsi que la Corse, tandis que de vastes régions de plaines, de collines et de bas plateaux s’étendent depuis le nord jusqu’au sud-ouest. Près de 62 p. 100 du territoire français sont situés en dessous de 250 m d’altitude et seulement 7 p. 100 au-dessus de 1 000 m. La partie du territoire la plus élevée et la plus accidentée se situe à l’est d’une ligne Bayonne (au sud-ouest)-Thionville (au nord-est). À la France montagneuse de l’Est et du Sud, aux forts contrastes topographiques et aux

reliefs compartimentés s’oppose la France des bassins et des socles usés (Massif armoricain, Ardenne) du Nord et de l’Ouest, dont les plaines et les bas plateaux s’étendent à une altitude le plus souvent inférieure à 250 m. Un ensemble de seuils (passage entre deux bassins), de larges vallées et de fossés d’effondrement facilite la circulation à travers le territoire.

Evolution du relief français

Au cours des temps géologiques, l’évolution des reliefs a été conditionnée par de multiples changements climatiques, par des processus d’érosion très variés et par des phases d’intenses mouvements tectoniques. Trois grands types de reliefs résultent de cette longue morphogenèse : les hautes montagnes (Pyrénées, Alpes occidentales), issues de l’orogenèse alpine (ère tertiaire) ; les moyennes montagnes constituées, à l’exception du Jura (plissement alpin), par des massifs anciens hercyniens rajeunis par le contrecoup des mouvements orogéniques tertiaires (Massif central, Vosges, Corse, Estérel, Maures) ; enfin, les plaines et les bas plateaux correspondant aux bassins sédimentaires (Bassin parisien, Bassin aquitain),

Les Alpes
Les Alpes. Photo E. Buchot
aux massifs anciens faiblement rajeunis (Massif armoricain, Ardenne), aux grands fossés tectoniques (Limagne, Couloir séquano-rodhanien, plaine d’Alsace) et aux plaines côtières (plaines méditerranéennes du Bas-Languedoc et du bas Rhône, Flandre maritime). © Ecrit par Le Monde.fr, Wikipedia.
Photos des pays et villes visités