Climat Asie - Carnet Photographique


Carte climatique d'Asie - Infos Asie faune, végétation et climat

Asie par Carnet Photographique
21/09/15

Le climat de l'Asie

Le climat du continent asiatique présente une aussi grande variété que sa végétation, qui passe de la forêt équatoriale humide à la toundra de l’Arctique. Pour l’essentiel, la partie septentrionale de l’Asie est dominée par le mouvement des masses d’air polaire du continent, qui circulent de l’ouest de la Sibérie vers le nord du Pacifique. Les hivers sont longs et rigoureux, et les étés courts et frais ; les précipitations annuelles sont faibles. Ce type de climat se retrouve également sur le plateau tibétain et sur les autres terres élevées. Le climat des régions intérieures est semi-aride, ou typique des déserts de moyenne altitude, avec des hivers rudes et des étés chauds ou très chauds ; la moyenne des précipitations annuelles est inférieure à 230 mm.

Dans les régions bordières du sud et de l’est du continent dominent les climats de mousson ; l’hiver, les mouvements d’air vont des froides régions intérieures orientales et méridionales vers les eaux océaniques, et l’été des océans vers les terres plus chaudes. En général, le climat des marges de l’Asie connaît des hivers froids et secs, et des étés chauds et humides, les précipitations étant surtout concentrées pendant les mois d’été. Le terme de mousson est appliqué habituellement à tous les climats de l’Asie du Sud et de l’Est, alors qu’il ne devrait caractériser réellement qu’une partie du sous-continent indien et de la Birmanie. Dans ces régions, les précipitations moyennes annuelles dépassent les 2 000 mm. Dans les autres régions du sud et de l’est de l’Asie, les pluies sont soit moins concentrées pendant l’été, soit réparties de façon égale sur toute l’année. Pour l’essentiel, l’Asie de l’Est est soumise à des courants d’air maritime qui sont amenés depuis l’ouest du Pacifique et prennent l’aspect de vents de mousson. Dans les endroits où les reliefs montagneux jouent un rôle, l’hiver est en général humide, comme c’est le cas de la côte orientale des Philippines, du Viêt Nam et de la Malaisie, et dans certaines parties du sud de l’Inde.
Carte du climat du continent asiatique

Carte du climat de l'Asie

 
Carte du climat en Asie. Avec l'aimable autorisation d'Encarta

Les régions côtières de l’Asie de l’Est peuvent également être touchées par des typhons meurtriers, qui trouvent leur origine à l’ouest du Pacifique, et dans la partie septentrionale de la mer de Chine méridionale.

Le climat de l’Asie du Sud-Ouest connaît un régime climatique différent, qui rappelle beaucoup celui d’une grande partie de la Méditerranée. Il est dominé par une ceinture de hautes pressions formées de masses d’air sec et relativement stable. Ces masses se déplacent lentement d’ouest en est, en apportant des pluies hivernales, avant d’atteindre le nord de l’Inde. Les précipitations annuelles sont faibles et un climat de steppes semi-arides et de désert prédomine. Ce type de climat s’étend au nord-ouest de la péninsule indienne.


La végétation en Asie
La végétation est d’une diversité extraordinaire étroitement liée à la variété des sols et des climats. À l’extrémité nord du continent, en Sibérie, une végétation de toundra et de taïga prédomine. La première est surtout formée de mousse et de lichens ; la seconde est constituée de grandes forêts de conifères, et plus précisément de mélèzes, de pins, de sapins et d’épicéas. Au sud de la taïga, on trouve de larges bandes de prairies orientées est-ouest, qui laissent la place, vers le sud, à un paysage désertique de plus en plus aride, où poussent surtout des broussailles. Ce type de végétation se retrouve sur les plateaux du centre et de la périphérie des zones montagneuses, ainsi que dans une grande partie de l’Asie du Sud-Ouest.

Yacq par Encarta

En Asie du Sud, du Sud-Est et de l’Est, la forêt tropicale humide prédomine dans les régions de très basse latitude, qui connaissent de fortes pluies pendant toute l’année. Il s’agit d’une forêt luxuriante, à feuilles persistantes, composée de nombreuses espèces d’arbres comme le teck, le jaquier, l’eucalyptus, le chêne et diverses espèces de bambous et de palmiers. Au nord de l’équateur s’étend une forêt tropicale plus ouverte, que l’on appelle souvent forêt de mousson. Celle-ci se transforme vers le nord en une forêt subtropicale, à feuilles persistantes, que l’on trouve par exemple dans le sud de la Chine et au Japon. Les régions de latitude moyenne se caractérisent par des forêts d’arbres à feuilles persistantes et d’arbres à feuilles caduques. Ces forêts sont remplacées en direction du nord par des forêts de conifères.

Yacq. Source Encarta

La faune asiatique
La faune asiatique présente une diversité comparable à celle des climats, des sols et de la végétation du continent. Les régions du nord sont riches en oiseaux et en animaux à fourrure comme l’ours brun, la loutre, le lynx, la zibeline, l’hermine et le loup. La steppe et les régions semi-arides abritent de nombreuses antilopes ainsi que des espèces d’animaux vivant dans des terriers comme le lièvre et le rat des champs.

Le lac Baikal

On trouve également des poissons d’eau douce sur tout le continent. Le lac Baïkal abrite une faune remarquable, même si une grave pollution industrielle menace de nombreuses espèces. Les hautes terres sont les territoires des moutons sauvages et des chèvres, et l’on trouve des yacks sauvages au Tibet. La faune devient plus rare dans les régions désertiques très chaudes de l’Asie du Sud-Ouest et du Sud, où le lion d’Asie est une espèce pratiquement éteinte. Toutefois, les chacals et les hyènes se rencontrent encore fréquemment dans certaines régions. Dans les zones plus humides de l’Asie de l’Est et du Sud-Est, les siècles d’occupation humaine qui se sont traduits par le développement de l’habitat et de la chasse ont entraîné une diminution considérable de la faune. Cependant, les singes sont partout présents dans les régions du sud, et le tigre de l’Inde subsiste encore dans des territoires malheureusement limités de l’Asie du Sud et du Sud-Est.

Le lac Baikal. Source Encarta
Les oiseaux, les serpents, les lézards abondent, et différentes espèces de crocodiles sont très répandues. En Asie du Sud-Est, on trouve de grands singes comme le gibbon, et plus rarement l’orang-outang. De nombreuses espèces de cervidés et d’antilopes se rencontrent dans les régions moins peuplées comme Bornéo, qui abrite un grand nombre d’écureuils volants et de rats arboricoles. Certaines espèces présentent un intérêt particulier : c’est le cas du rhinocéros de l’Asie du Sud-Est, qui compte peu de spécimens, de l’éléphant d’Asie, du tapir, du fourmilier et du buffle sauvage de l’Inde et d’Asie du Sud-Est. © Sources utilisées : Encarta et Wikipedia


Photos des pays et villes visités