Une agriculture traditionnelle qui connaît un essor important


L’agriculture chinoise reste encore très traditionnelle et emploie une main-d’œuvre surabondante. En 2002, le pays comptait moins de 1 million de tracteurs quand les États-Unis en utilisaient plus de cinq fois plus. La croissance continue de la production et des rendements agricoles peut être attribuée, en partie, à une productivité accrue. L’activité agricole repose, pour l’essentiel, sur des millions de petites exploitations familiales et sur environ 2 000 fermes d’État. Ce type de structure a été créé à l’arrivée au pouvoir de Mao Zedong, en 1949, alors que 80 p. 100 des champs (1,08 million de km2) appartenaient à de grands propriétaires terriens qui en ont été dépossédés au profit de 300 millions de paysans. La collectivisation de l’agriculture débute en 1953 avec la création de coopératives afin de partager la terre, devenue propriété collective, et les moyens de production. La Chine agricole se retrouve ainsi exploitée par 800 000 coopératives de 600 à 700 personnes.

Puis, en août 1958, dans le cadre du Grand Bond en avant, 26 000 Communes populaires (CP ; renmin gongshe) sont créées. Chacune de ces CP regroupait 30 coopératives de 25 000 personnes et était divisée en plusieurs brigades de production, subdivisées en équipes. Mais ces structures, bien que très productives dans les premiers temps, allaient se montrer inefficaces, forçant même Pékin à importer des céréales. Les famines de 1959 et 1961 ont ainsi été particulièrement désastreuses. Pourtant, cette politique est poursuivie jusqu’à la mort de Mao, son initiateur, qui refuse de la mettre en doute.

Organisation de l'agriculture chinoise


Elevage chinois

L'agriculture chinoise
L'agriculture chinoise. Photo E. Buchot

En 1979, la quasi-totalité de la population rurale (environ 838 millions de Chinois) se répartit dans environ 52 000 CP. Le gouvernement décide alors de restructurer le secteur agricole afin de supprimer le déficit alimentaire chronique de la Chine et d’augmenter la consommation alimentaire par habitant. Le principe des CP est largement démantelé (il en reste encore quelques exemples), et le cercle familial devient la principale unité de production. Dans ce « système de responsabilité », complété en 1984 et toujours en vigueur, la terre est entièrement exploitée par un foyer et fait l’objet d’un contrat héréditaire. Cet accord passé avec les autorités locales fixe un quota de production. Si le paysan le dépasse, il peut vendre l’excédent sur le marché libre. Aujourd’hui, ces ventes représenteraient environ 60 p. 100 de la production. La famine a, quant à elle, disparu. Toutefois, la forte croissance de la production annuelle depuis 1949 a été en partie annulée par la rapide expansion démographique, qui a pour corollaire la diminution des terres agricoles. Par exemple, entre 1952 et 1979, le secteur céréalier s’est accru de 103 p. 100, alors que cette production, rapportée au nombre d’habitants, n’a augmenté que de 20 p. 100. Puis, entre 1979 et 1987, la productivité a doublé, les paysans ont commencé à mieux vivre et le pays a pu exporter certains produits (riz, soja, coton, notamment). Cependant, la croissance démographique s’est poursuivie, parallèlement, à un rythme certes moins rapide mais encore soutenu.

Pour pallier ce problème, il faudrait financer des infrastructures visant à améliorer le transport des marchandises, moderniser les moyens de production (matériel, engrais, etc.) et, plus largement, l’ensemble de l’agriculture chinoise. Cet objectif paraît difficile à atteindre, en raison de l’absence de réformes et des réductions budgétaires. De même, une réorganisation administrative massive permettrait de mieux réguler le marché et de contrecarrer l’exode rural dû, en grande partie, à la main-d’œuvre pléthorique des 18,67 millions d’entreprises rurales. En 1995, des révoltes paysannes ont éclaté afin de réagir contre une fiscalité trop lourde et souvent illégale, imposée par des potentats locaux.

© "Chine" E. BUCHOT Sources utilisées Encarta et lemonde.

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays