Vietnam - Carnet Photographique


Les langues et religions au Vietnam

Carnet photographique - Vietnam
5/10/15

La langue vietnamienne

Le vietnamien est la langue officielle parlée par 88 p. 100 de la population. C’est une langue monosyllabique et polytonale qui s’écrivait autrefois avec des caractères d’inspiration chinoise. Cependant, au xviie siècle, les missionnaires catholiques ont introduit l’alphabet latin créant le quôc ngu, qui est l’écriture officielle aujourd’hui. D’autres langues sont parlées par les minorités (khmer, thaï, cham, etc.). Le chinois est en régression, en raison du départ d’une partie de cette communauté, ces dernières années. Le français et l’anglais sont également parlés.


Les religions au Vietnam

La religion la plus répandue au Viêt Nam est le bouddhisme. La minorité catholique romaine (4,5 millions de fidèles) demeure importante. Parallèlement au bouddhisme mahayana, il existe d’autres cultes particuliers au Viêt Nam. Ainsi le caodaïsme (de Cao Dai, « Palais suprême », en vietnamien), fondé en 1920 par Ngô Van Chieu, a été très puissant dans les années 1950. Il s’inspire à la fois du taoïsme, du bouddhisme, du confucianisme et du christianisme. Comme l’autre secte politico-religieuse, Hoa-Hao, fondée dans les années 1930, par le bonze Huynh Phu So, elle a pratiquement été démantelée sous le régime de Ngô Dinh Diêm ; cependant elle subsiste encore, surtout au sud. Le confucianisme, le taoïsme et les autres religions chinoises sont en régression.

Les descendants des Chams (environ 40 000) pratiquent l’hindouisme ou l’islam, les peuples montagnards des cultes animistes. "Vietnam" © Les sources utilisées sont Encarta, LeMonde.



Photos des villes et pays visités