Carnet Photographique - Infos Pologne


Les institutions politiques en Pologne

La Pologne - Carnet Photographique
3/10/15

Quelle est la constitution polonaise ?

Ancien pays socialiste, la Pologne est devenue une république démocratique, dotée d’un régime parlementaire, avec l’adoption de la Constitution du 30 décembre 1989. La première élection présidentielle au suffrage universel a eu lieu en 1990. Le premier président de la république de Pologne a été Lech Wałęsa. L’introduction de règles et de principes démocratiques a entraîné d’importants changements dans la vie politique et dans les structures gouvernementales de la Pologne. Le monopole du Parti communiste a été aboli. Un immense travail législatif a été entrepris pour élaborer une nouvelle Constitution et faciliter le passage à l’économie de marché. La nouvelle Constitution, garantissant la démocratie et la propriété privée, a été ratifiée par référendum le 25 mai 1997 par 52,7 % des voix pour et 45,9 % des voix contre, et elle est entrée en vigueur le 17 octobre 1997.


La Constitution de 1997 fait de la Pologne une république parlementaire. Le pouvoir exécutif est détenu par le président de la République, élu au suffrage universel pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois. Le Premier ministre est choisi par le président avec l’approbation de la diète.

Le pouvoir législatif est détenu par l’Assemblée nationale polonaise. Celle-ci comporte deux chambres, la diète, qui comprend 460 députés élus au suffrage universel, et le Sénat, composé de 100 sénateurs. Députés et sénateurs sont élus pour un mandat de quatre ans.

Les principaux partis politiques polonais sont la Plateforme civique (PO, droite libérale), Droit et justice (PiS, droite conservatrice et catholique),

Gauche et démocrates (LiD, coalition de centre gauche) — comprenant notamment l’Alliance de la gauche démocratique (SLD) [ex-Parti ouvrier unifié polonais (POUP, communiste)] et les démocrates libéraux issus de Solidarité — et le Parti paysan (PSL, mouvance ex-communiste). Samoobrona (Autodéfense, agrarien populiste d’extrême gauche) et la Ligue des familles polonaises (LPR, extrême droite populiste et catholique) n’ont pas retrouvé de sièges à l’issue du scrutin de 2007.

En 2004, l’armée polonaise comprenait 89 000 hommes dans l’armée de terre, 30 000 dans l’aviation et 14 300 dans la marine. Le dernier contingent de troupes russes a évacué la Pologne en octobre 1992.

Wojciech Jaruzelski
Wojciech Jaruzelski

Au début de 1994, le pays a adhéré au programme de Partenariat pour la paix, prélude à l’adhésion à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), qui est devenue effective en 1999. Les dépenses publiques consacrées à la défense représentent, en 2003, 2 % du produit intérieur brut (PIB). En novembre 2001, la Pologne a envoyé 300 soldats en Afghanistan à la demande des États-Unis. C’est toutefois en septembre 2003 qu’a véritablement eu lieu la première mission internationale de la Pologne depuis son intégration dans l’OTAN avec la prise de commandement d’une division de 9 200 hommes, dont le quart des effectifs est polonais, dans le centre et le sud de l’Irak. La Pologne est membre de l’Organisation des Nations unies (ONU) et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle a adhéré au Conseil de l’Europe en 1991. En 1992, elle a obtenu le statut de membre associé à l’Union européenne (UE), et elle en est devenue membre en 2004.

"Pologne" © Source utlisée : Encarta et Wikipedia.



Photos des pays et villes visités