Carnet Photographique les oiseaux Carnet Photographique

Infos animaux : les oiseaux

Carnet photographique : Animaux
1/10/15

Comment définir les oiseaux ?

Les oiseaux sont des vertébrés tétrapodes à plumes. Ils sont de sang chaud. Plus de 9900 espèces d’oiseaux sont actuellement répertoriées.


L'ossature des oiseaux

Le squelette
La physionomie d’un oiseau est liée au fait de voler. Les organes les plus lourds sont concentrés près du centre de gravité, le squelette est léger, les ailes et les muscles sont particulièrement puissants. Le corps a une forme aérodynamique pour faciliter le vol. Les os du squelette sont creux, le bec n’a pas de dents ce qui allège le crâne de l’oiseau.

Les aigles oiseau
Un aigle. Photo E. Buchot

L'anatomie des oiseaux

Les pattes des oiseaux
Les oiseaux ont deux pattes. Les ailes ont remplacé les membres antérieurs. On distingue deux sortes de pattes : palmées pour les oiseaux nageurs comme le canard, avec des serres pour les rapaces, ce qui leur permet de saisir des proies ou de s’accrocher aux branches.

Le bec des oiseaux


La forme du bec est lié au mode de vie de l’animal : becs longs et fins pour chercher facilement de la nourriture, bec crochus pour dépecer les proies. Les becs ne portent pas de dents. Les oiseaux ingurgitent directement la nourriture sans mâcher. Les estomacs font office de dents et broient la nourriture.

Le hibou
Une chouette. Image E. Buchot

Ceci est facilité par le fait que les oiseaux avalent des petits cailloux.

La vue, les plumes et les ailes des oiseaux

Les yeux et l’ouïe des oiseaux
Les yeux occupent une place importante dans le crâne et la vision des oiseaux est excellente. De même leur ouïe est très développée, mais comme pour les hommes, les oiseaux n’entendent pas les ultrasons.

Les plumes
Les plumes ont plusieurs rôles : maintenir la température du corps, permettre le vol, faciliter dans certains cas, le camouflage.
La forme des ailes facilite différents types de vols : vol planer pour les rapaces qui ont de grandes ailes ou petites ailes pointues pour les vols dits battus, c’est-à-dire faits de coups d’ailes. Ecrit par et Encarta.