Une économie en plein essor


Industrie en République Tchèque
Industrie en République Tchèque

En 2006, le secteur primaire occupait 4 % de la population active et contribuait à la formation de 2,7 % du PIB. Les terres les plus fertiles du pays se situent sur les bas plateaux et les collines accidentées du bassin de Bohême, dans le centre-nord de la Bohême, et sur les basses terres de Moravie. Les principales cultures sont l’orge (1,90 millions de tonnes), le blé (3,51 millions de tonnes) et la betterave à sucre (3,14 millions de tonnes), mais aussi la pomme de terre, le maïs, le seigle, le lin et le houblon (statistiques de 2006).

L’élevage est également important, notamment en ce qui concerne les cheptels ovin (148 412 têtes en 2006) et porcin (supérieur de 75 % au cheptel français à population égale avec 2,84 millions de têtes en 2006).

La forêt, qui occupe 33,6 % du territoire, reste une source de revenus non négligeable. La forêt de Bohême fournit du bois et des produits dérivés (pâte à papier, cartons, plaquages…).

La République tchèque est un pays enclavé à l’intérieur des terres, où la pêche ne peut donc être pratiquée que sur les cours d’eau ; elle a fourni près de 24 697 tonnes de poisson en 2005.

En 2006, le secteur secondaire occupait 39,5 % de la population active et contribuait à la formation de 39 % du PIB. Entre les deux guerres, la Tchécoslovaquie était un important producteur de biens de consommation issus de l’industrie légère, dont le textile, la chaussure, la porcelaine et le verre. Sous le régime communiste, l’accent est mis sur l’industrie lourde, notamment la métallurgie et l’industrie minière. La Tchécoslovaquie devient un producteur d’acier, de machines et d’armes. À la suite de la chute du communisme, nombre d’entreprises et de mines non rentables ont été fermées. L’industrie lourde demeure importante et les industries traditionnelles (chaussure, verre, textile) ont été relancées. Au milieu des années 2000, l’industrie automobile occupe une place croissante avec l’installation sur le sol tchèque de Volkswagen, PSA, Toyota ou encore Hyundai, qui emploient 10 % de la population active. L’industrie des équipements électriques est également en plein essor.

L’énergie du pays est en grande partie importée. Sous le régime communiste, l’Union soviétique couvrait la plupart des besoins énergétiques de la Tchécoslovaquie. La principale source d’énergie domestique reste le lignite, produit hautement polluant. En 2003, environ 31 % de l’électricité était d’origine nucléaire, produite par la centrale de Temelin, mise en service en 2002. Le gaz et le pétrole importés passent en grande partie par des gazoducs et des oléoducs qui traversent la Slovaquie. © "République Tchéque" ©" Ecrit par et Encarta

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site