Carnet Photographique - Infos Pologne


L'agriculture polonaise

La Pologne - Carnet Photographique
3/10/15

Quelle est la part de l'agriculture dans l'économie polonaise ?

En 2006, le secteur agricole occupait 17,4 % de la population active et fournissait 4,5 % du PIB. En dépit de la médiocrité des sols et de la rudesse du climat, la Pologne, dont 41 % du territoire est mis en culture, est un important producteur agricole. Toutefois, sa production ne couvre pas ses besoins alimentaires. Sous le régime communiste, l’agriculture polonaise comportait un secteur nationalisé et un secteur privé. Contrairement aux autres pays de l’Europe de l’Est, un cinquième seulement des terres arables était en exploitation collective. Les terres les plus fertiles se trouvent sur les bas plateaux et le piémont de la Pologne méridionale, notamment en Haute-Silésie. Bien que moins riche du point de vue agricole que les plaines du sud, la plaine centrale est une vaste zone de cultures céréalières et un domaine d’élevage. Les rendements sont généralement assez bas. L’agriculture polonaise est une agriculture de quantité. La modernisation et la restructuration de ce secteur ont fait partie des préalables indispensables à l’entrée du pays dans l’Union européenne. La population agricole est encore très élevée (6,6 millions en 2004). Les agriculteurs travaillent sur des exploitations de 5 ha en moyenne et sont en général âgés.


La Pologne est un producteur important de céréales (blé, orge, seigle dont elle était le deuxième producteur mondial au milieu des années 2000, avoine), de pommes de terre, de betterave à sucre, de fruits (pommes, fraises, groseilles), d’oléagineux (colza) et de produits de l’élevage (porcins essentiellement et bovins). L’exploitation forestière donne une production de bois d’environ 32,4 millions de m³ (2006), fournissant pâte à papier, cartons, grumes et pâte de bois.

En 2006, le secteur minier et industriel occupait 29,2 % de la population active et fournissait 31,5 % du PIB (contre 57,2 % en 1990, avant le passage à une économie de marché). La Pologne est richement dotée en ressources minérales. Elle possède de très importantes réserves de charbon (anthracite, lignite).

Celles-ci se localisent principalement dans les montagnes méridionales. La Pologne est un important producteur de charbon (161 millions de tonnes en 2003). Les réserves sont estimées à 14 000 millions de tonnes. Elles se situent à 90 % en Haute-Silésie. Les réserves de lignite sont estimées à 12,9 milliards de tonnes. Les principaux gisements se trouvent dans les bassins de Turoszów, en Basse-Silésie. La Pologne extrait également du soufre, de l’argent (1 250 t en 2004) et du cuivre (531 000 t en 2004). L’un des plus grands gisements de soufre au monde se situe près de Tarnobrzeg, dans le sud-est du pays. La Pologne possède également des gisements de zinc (région de Katowice), de plomb, de sel gemme (région de Wieliczka), de potasse, de nickel, de chrome. Les industries lourdes constituent le premier secteur industriel : sidérurgie, métallurgie du fer et du cuivre, pétrochimie, constructions navales.

Industrie de la Pologne
L'industrie polonaise

Les autres secteurs industriels sont le textile (Łódź, Wrocław), l’agroalimentaire, la mécanique, le bois, le verre et le cuir. Le bassin houiller de la Haute-Silésie (Silésie noire) est la principale région industrielle de Pologne. L’extraction de la houille, étroitement associée à la sidérurgie, à la métallurgie et à la chimie, a donné naissance à une vaste conurbation industrielle à population très dense. Les autres grandes régions industrielles sont la Basse-Silésie, le centre portuaire de Gdańsk, les villes de Varsovie, de Łódź et de Cracovie. Les investissements étrangers se concentrent au milieu des années 2000 sur les secteurs de l’automobile, de l’électronique et de l’électroménager notamment. "Pologne" © Source utlisée : Encarta et Wikipedia.



Photos des pays et villes visités