L'Inde dans les années 90


Depuis les années 1990, les heurts entre hindous et musulmans contribuent à détériorer les relations entre l’Inde et le Pakistan sur la question du Cachemire, théâtre d’affrontements sporadiques entre l’armée indienne et les séparatistes musulmans, soutenus par le Premier ministre pakistanais Benazir Bhutto. Le conflit latent avec le Pakistan franchit une nouvelle étape en 1998, lorsque l’Inde procède à des essais nucléaires, auxquels le Pakistan réplique par des essais nucléaires et des tirs de missiles. Condamnés par le Conseil de sécurité de l’ONU, ces essais entraînent des sanctions économiques de la part des États-Unis et du Japon et une dégradation des relations avec la Chine. Malgré la signature de la déclaration de Lahore portant sur l’information réciproque quant aux expérimentations nucléaires et sur la question du Cachemire (février 1999), la situation devient explosive au mois de mai suivant à la suite de l’infiltration de rebelles musulmans depuis le Pakistan au-delà de la ligne de contrôle.

Benazir Bhutto
Benazir Bhutto. Encarta

Le risque d’escalade entre les deux puissances nucléaires est cependant de nouveau écarté et, en 2001, New Dehli accueille la visite historique du président pakistanais Pervez Moucharraf.

Les attentats du 11 septembre 2001 menés contre les États-Unis par des fondamentalistes musulmans entraînent d’importants bouleversements sur la scène régionale. Le Pakistan devient ainsi l’allié des États-Unis dans leur guerre contre le terrorisme en Afghanistan, tandis que l’Inde l’accuse d’abriter des rebelles séparatistes cachemiris responsables d’attentats sanglants — en octobre 2001, un attentat perpétré contre le Parlement du Cachemire indien à Srinagar fait 40 morts puis, au mois de décembre suivant, un autre attentat vise le Parlement de New Delhi. Les armées des deux pays ennemis sont en état d’alerte maximum et les incidents frontaliers se multiplient.

Les élections qui se déroulent au Cachemire indien à l’automne 2002 marquent cependant un tournant dans la gestion de la question séparatiste.

Bien qu’il se déroule dans un climat de très vive tension, marqué par les violences et les intimidations (plus de 800 morts), le scrutin se solde par la défaite cuisante du parti au pouvoir, allié au BJP, et la mise en place d’une coalition gouvernementale composée du parti du Congrès et d’un nouveau parti, le Parti démocratique du peuple (PDP), soucieux de mettre en œuvre une politique d’ouverture à l’égard des rebelles. Parallèlement, le dégel des relations entre l’Inde et son voisin pakistanais, amorcé à l’automne 2002, aboutit au printemps 2003 au rétablissement des relations diplomatiques complètes entre les deux puissances nucléaires et à un accord de cessez-le-feu sur leur frontière commune au Cachemire en novembre 2003. ©"Inde" Ecrit par. Sources utilisées : Encarta et le Monde et Wikipedia.

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos Vietnam

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos Vietnam

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos Hong Kong

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos Corée

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos Cambodge

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos Japon

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos Thailande

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos Taiwan