Elections législatives en Inde en 2004


Fort des succès du BJP lors des élections régionales de décembre 2003 (dans les États de Madhya Pradesh, du Rajasthan et de Chhattisgarh) et d’une conjoncture économique favorable, le Premier ministre Atal Bihari Vajpayee convoque des élections législatives anticipées au printemps 2004.

ll doit cependant faire face à la victoire inattendue du parti du Congrès menée par Sonia Gandhi (veuve de Rajiv Gandhi). Victime d’une violente campagne menée par les nationalistes hindous, l’« étrangère » Sonia Gandhi — elle est d’origine italienne — est contrainte de renoncer au poste de Premier ministre, confié à Manmohan Singh.

Manmohan Singh
Manmohan Singh. Encarta

Cet ancien ministre des Finances (de 1991 à 1996), architecte de l’ouverture de l’économie indienne, est le premier sikh à accéder à la tête du gouvernement fédéral indien. Conduisant une coalition de gauche rassemblant une vingtaine de formations (baptisée Alliance progressiste unie), il poursuit les réformes économiques, tout en promouvant la justice sociale ; sur le plan de la politique extérieure, ses priorités sont la paix avec le Pakistan, l’ancrage de l’Inde dans l’économie régionale (Japon, Chine) et le renforcement de son assise au sein des instances politiques, économiques et commerciales internationales. ©"Inde" Ecrit par. Sources utilisées : Encarta et le Monde et Wikipedia.

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos Vietnam

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos Vietnam

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos Hong Kong

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos Corée

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos Cambodge

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos Japon

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos Thailande

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos Taiwan