Premières traces de peuplemenet en Inde


Jusqu’en 1947, date de la partition de la péninsule indienne en deux États distincts (Inde et Pakistan), l’histoire de l’Inde correspond à celle de la péninsule toute entière ; elle inclut donc l’histoire des États récents que sont le Pakistan et le Bangladesh. L’histoire de cette Inde ancienne est traditionnellement divisée entre l’Inde du Nord (autour des bassins de l’Indus et du Gange) et l’Inde du Sud (formée du plateau du Dekkan et de l’Inde tamoule, ou dravidienne). Les premières traces d’une présence humaine dans la péninsule indienne remontent à 400 000 ans avant notre ère ; en témoignent des sites mis au jour par les archéologues en bordure de la Narmada (nord de la côte occidentale), dans la région de Madras (sud de la côte orientale) et dans le bassin de l’Indus (nord-ouest de la péninsule).

Figurine en terre cuite
Figurine en terre cuite. Encarta

Le peuplement aurait ensuite gagné, au paléolithique, le bassin du Krishna (centre de la péninsule) et la région du Dekkan. L’apparition d’une industrie de microlithes est attestée dans de nombreux sites du centre et du sud de l’Inde. De même, les peintures rupestres du Madhya Pradesh témoignent de l’émergence d’une civilisation de chasseurs. Les premières cultures sédentarisées, à Mehrgarh au Baloutchistan (aujourd’hui au Pakistan) et dans le sud du Dekkan, datent du néolithique.

La civilisation de l'Indus


La civilisation de l’Indus — dite aussi civilisation harappéenne — est la première civilisation majeure que connaît la péninsule indienne. Dès le IVe millénaire av. J.-C., une population semi-sédentaire s’installe autour de l’Indus et d’un fleuve aujourd’hui asséché, la Sarasvati. Éleveurs et agriculteurs, ces hommes connaissent les techniques élémentaires de l’irrigation ; ils fabriquent aussi une remarquable céramique polychrome. C’est également à cette époque qu’apparaissent les premiers bourgs : les archéologues en ont recensé plus de 2 000, entre les contreforts de l’Himalaya et la mer d’Oman. La civilisation de l’Indus, dont les principales cités sont Harappa, Mohenjo-Daro et Rakhigarhi, connaît son apogée entre 2500 et 1800 av. J.-C. Les Indusiens cultivent les céréales et le coton, et commercent avec les populations du golfe Persique. Cette civilisation disparaît vers le milieu du IIe millénaire av. J.-C.

Les invasions aryennes et l'Inde védique


Venus d’Asie centrale, les premiers Aryens pénètrent en Inde vers l’an 1500 av. J.-C. Le Rigveda (un recueil de textes sacrés datant de 1200 av. J.-C.) les présente comme des tribus de bergers, combattant un à un les peuples hostiles à leur implantation. L’expansion aryenne se poursuit au cours du Ier millénaire av. J.-C., du nord de l’Himalaya jusqu’aux monts Vindhya. Ces Aryens sont à l’origine du système des castes, de la religion védique et de l’utilisation du sanskrit. La moitié sud de la péninsule indienne est touchée plus tardivement par l’implantation aryenne. Progressivement, les tribus traditionnelles disparaissent au profit de petites républiques, voire de royaumes, où le système des castes est rapidement instauré. Concomitamment à l’extension de leur aire d’implantation, la croyance des Aryens évolue vers le brahmanisme, puis l’hindouisme — ce sont également des Aryens, membres de la caste noble (les kshatriya), qui fondent le bouddhisme et le jaïnisme au VIe siècle av. J.-C. ©"Inde" Ecrit par. Sources utilisées : Encarta et le Monde et Wikipedia.

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos Vietnam

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos Vietnam

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos Hong Kong

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos Corée

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos Cambodge

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos Japon

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos Thailande

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos Taiwan