Carnet Photographique

Les Chinois sont les premiers habitants


Cixi
Cixi. Encarta

Les Chinois sont les premiers habitants de la région de Hong Kong au IIe millénaire av. J.-C. Théâtre des derniers combats entre la dynastie Ming et la dynastie Qing au XVIIe siècle, la zone abrite une petite communauté de pêcheurs et constitue un refuge pour les pirates et les trafiquants d’opium, jusqu’à l’arrivée des Britanniques.

Le Royaume-Uni fait de l’île sa base navale pendant les guerres de l’Opium avec la Chine. En vertu du traité de Nankin en 1842, qui met fin à la première guerre de l’Opium, l’île de Hong Kong est cédée à perpétuité au Royaume-Uni. C’est à partir de cette date que Hong Kong commence à développer son rôle de port stratégique. À la suite de la deuxième guerre de l’Opium, en 1860, c’est au tour de Kowloon et de l’île de Stonecutters d’être cédées aux Britanniques, puis enfin aux Nouveaux Territoires en 1898, pour un bail de 99 ans. Hong Kong devient l’asile des exilés politiques de la Chine continentale, après la formation de la République chinoise en 1912. Lorsque le Japon envahit la Mandchourie en 1932 et qu’une guerre ouverte éclate en 1937, la Chine se tourne vers le Royaume-Uni et les autres nations européennes pour s’approvisionner en armes.

Les relations diplomatiques entre Chinois et Britanniques de Hong Kong se détendent alors. Tout au long de l’année 1937, des centaines de milliers de Chinois viennent trouver refuge à Hong Kong. Pendant ce temps, le Royaume-Uni entreprend de renforcer les défenses de la colonie.

Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, en septembre 1939, l’économie de Hong Kong, déjà gravement affectée par le conflit sino-japonais, se détériore encore. La menace de l’agression japonaise se précise de jour en jour. L’aviation japonaise bombarde Kowloon le 8 décembre 1941, et l’armée de terre déloge les troupes britanniques de Kowloon et des Nouveaux Territoires. Les Britanniques se rendent le 25 décembre. Après avoir occupé Hong Kong, les Japonais transforment le territoire en un bastion militaire et un poste de ravitaillement en vue de leurs futures campagnes en Extrême-Orient. Toutefois, leurs opérations sont largement entravées par les sous-marins et les bombardiers américains. Les Britanniques peuvent rentrer dans Hong Kong au lendemain de la reddition inconditionnelle du Japon, le 14 août 1945. © "Hong Kong" Sources utilisées Encarta

Photos des pays d'Asie à visiter

Photos de l'Inde

Photos de l'Inde

Photos Infos Inde

Photos du Vietnam

Photos du Vietnam

Photos Infos pays

Images de la Chine

Images de la Chine

Photos Infos pays

Images de Hong Kong

Images Hong Kong

Photos Infos pays

Photos de Corée du Sud

Corée du Sud

Photos Infos pays

Photos du Cambodge

Photos Cambodge

Photos Infos pays

Images du Japon

Images du Japon

Photos Infos pays

Photos de Thailande

Photos de Thailande

Photos Infos pays

Photos de Taiwan

Photos de Taiwan

Photos Infos pays

Infos site