Carnet Photographique

Des spectacles terribles


Le Colisée romain et l'intérieur du Colisée
L'exemple du colisée de Rome. Photo E. Buchot

Les spectacles présentés dans les amphithéâtres sont généralement sanglants, qu’il s’agisse de combats de gladiateurs (munera), de chasses (venationes) ou de batailles navales (naumachia). Dans l'Antiquité, les amphithéâtres sont appelés spectacula. À Rome, le premier amphithéâtre en pierre date de 29 av. J.-C. Détruit en 64 apr. J.-C. lors du grand incendie de la ville que l'empereur Néron impute aux chrétiens, il est remplacé par un édifice provisoire en bois jusqu'à la construction du Colisée, entreprise par l'empereur Vespasien et achevée par son fils et successeur Titus en 80.

Les types de colisée


D'une capacité de 50 000 spectateurs, ce nouvel édifice à structure creuse supportée par des arcades est le modèle dominant des deux cents amphithéâtres répertoriés, édifiés pour l’essentiel dans les provinces occidentales de l'Empire romain, avec des variantes architecturales et des capacités d'accueil diverses.

Ainsi, les deux amphithéâtres les mieux conservés de Gaule Narbonnaise, ceux de Nîmes et d'Arles sont des répliques réduites du Colisée. En revanche, dans la Gaule du Nord, se développe un type original mixte, « l'amphithéâtre à scène » qui combine, comme dans le cas des arènes de Lutèce, les caractéristiques de l’amphithéâtre et celles du théâtre antique.

L'amphithéâtre type, de plan elliptique ou ovale, comprend trois parties essentielles : d’une part l'arène, d’autre part la cavea qui supporte les gradins, et enfin les coulisses dans lesquelles sont aménagées des salles réservées aux gladiateurs, les carceres ou enclos des animaux sauvages, et les espaces de stockage du matériel nécessaire aux mises en scène particulières, notamment pour les reconstitutions de batailles navales ou de chasses, avec des décors donnant l'illusion d'un cadre naturel.

Autour et au-dessus de l'arène, le podium abrite les premiers rangs numérotés ou dédicacés, réservés aux magistrats et aux notables de la cité. Les gradins des tribunes supérieures de la cavea sont subdivisés en plusieurs étages, les mæniana, séparés par de vastes paliers de circulation concentriques, les præcinctiones.

Les galeries extérieures ajourées et les ambulacres soutenus par des arcades richement ornées permettent l'accès aux gradins par des couloirs rayonnants appelés vomitoria, répartis dans l'ossature de la cavea. Au sommet de la façade extérieure, des mâts amovibles en bois permettent d'étendre le velum, une grande toile modulable qui protège les spectateurs d'un soleil trop fort. L'interdiction des combats de gladiateurs par l'empereur Honorius (395-423), due essentiellement à la condamnation des jeux sanglants par la religion chrétienne, devenue religion d'État, annonce l'abandon des amphithéâtres dont les matériaux seront souvent récupérés, durant le Moyen Âge, pour servir à l’édification de nouvelles constructions. Bon voyage à Rome. "Vérone" © Photos et texte par Emmanuel Buchot. Sources utilisées : Encarta.

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site