Canada - Carnet Photographique


Histoire du Canada - les premiers habitants au Canada

Canada - Carnet Photographique
5/10/15

Découverte du Canada

À la fin de l’époque glaciaire, à la suite d’une série de mouvements migratoires, des populations mongoles venues d’Asie ont pénétré en Amérique du Nord, probablement en traversant le détroit de Béring, et se sont disséminées sur le continent nord-américain et jusqu’en Amérique du Sud. Elles vivaient de la chasse, de la pêche et de la cueillette ; dans les régions plus chaudes, elles pratiquaient également l’agriculture. Les groupes variaient de quelques familles à plusieurs centaines de personnes. Dans les zones plus fortement peuplées, ces groupes étaient organisés en tribus, voire en confédérations de tribus.


Le principal groupe d’Amérindiens était celui des Algonquins, constitué de tribus de chasseurs nomades, telles que les Crees et les Naskapis dans la région subarctique orientale, les Abnakis (ou Abénakis) et les Micmacs dans les régions boisées de la côte orientale. Par la suite, les Algonquins se dirigeaient vers l’ouest, où les Outaouais, les Ojibwés, les Pieds-Noirs, les Crees de la Plaine et d’autres tribus parcouraient les prairies à la recherche de bisons. Les tribus de langue iroquoise — les Hurons et les Iroquois — s’établissaient comme cultivateurs dans la vallée du Saint-Laurent et autour des lacs Ontario et Érié ; elles possédaient une organisation tribale hautement développée.


Les Salishans et les Athabascans occupaient des villages de pêcheurs, le long des rivières de l’actuelle Colombie-Britannique. Sur la côte du Pacifique, les tribus du groupe des Salishans, tels les Bellacoolas, les Tinglits, les Haïdas, et les tribus apparentées de langue wakashan — les Kwakiutls et les Nootkas — possédaient une riche culture, fondée sur la pêche au saumon, qui s’exprimait dans des totems de bois sculpté et de somptueux étalages de richesses. Dans la région subarctique occidentale, le groupe des Athabascans — Carriers, Dogribs et autres — menait une existence de chasseurs primitifs semblable à celle des Algonquins. De petits groupes isolés d’Inuit développaient une culture particulière, centrée sur la chasse au phoque et au caribou, qui leur permettait de survivre dans l’environnement rigoureux de l’Arctique. "Canada" © . Sources utilisées Encarta et Wikipedia

Indiens Micmacs
Indiens Micmacs


Photos des villes et pays visités