Carnet Photographique

Suivez Carnet Photographique sur les réseaux sociaux

Histoire de Berlin au 20ème siècle - La guerre et la division de Berlin

Allemagne - Le voyage pour le plaisir

14/07/16

Berlin dans les années 30 - 40

L'arrivée au pouvoir des nazis est marquée par l'incendie du Reichstag en 1933. La vie culturelle berlinoise connaît alors un rapide déclin. En 1936, la capitale du IIIe Reich accueille les jeux Olympiques. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, de violents bombardements et des combats de rue acharnés, opposant Allemands et Russes, réduisent la ville en cendres. De 4,4 millions d'habitants avant la guerre, la population de Berlin tombe à 2,8 millions d'habitants. Plusieurs dizaines de milliers de juifs berlinois sont déportés vers des camps de concentration. La capitulation allemande est signée à Berlin le 8 mai 1945.

Berlin divisée

La prise de Berlin en 1945
La prise de Berlin en 1945

À la suite des accords de Potsdam (juillet-août 1945), Berlin, quoique située à l'intérieur de la zone soviétique, est divisée comme l'Allemagne en quatre secteurs d'occupation (soviétique, britannique, américain et français) sous autorité interalliée. Lorsqu’en 1948 survient la fin de l'administration commune de la ville, l'URSS tente de contraindre les puissances occidentales à abandonner leurs secteurs respectifs et décide de couper toutes les voies d'accès terrestres menant aux secteurs occidentaux de la ville. Le blocus de Berlin (mars 1948-mai 1949) est déjoué par un pont aérien de grande envergure, établi par les Occidentaux. Celui-ci dure onze mois et la ville reste finalement divisée. En 1949, le secteur soviétique est incorporé à la République démocratique allemande (RDA) et Berlin-Ouest devient un Land de la République fédérale d'Allemagne (RFA).

Soulèvement de Potsdamer

Soulèvement de Potsdamer
Soulèvement de Potsdamer

En juin 1953, des Berlinois de l'Est travaillant au programme de construction de la Stalinallee se soulèvent, déclenchant une vague de manifestations ouvrières et de grèves dans toute la RDA. Il s'ensuit de violents affrontements avec la police. Les troupes et les chars soviétiques interviennent pour rétablir l'ordre : 260 manifestants, 116 policiers et 18 soldats soviétiques sont tués pendant ces affrontements, que suivent des arrestations massives et l'exécution d'une centaine de civils.

La construction du mur de Berlin 1961

En août 1961, le gouvernement de la RDA construit le mur de Berlin, afin d'enrayer l'émigration massive des Allemands de l'Est, qui se rendent dans le secteur occidental de Berlin puis, de là, en Allemagne de l'Ouest. En 1967 et 1968, Berlin-Ouest est le théâtre de grandes manifestations étudiantes, revendiquant des réformes politiques et universitaires. La politique d'ouverture vers les pays de l'Est (Ostpolitik) menée par Willy Brandt, maire de Berlin-Ouest de 1957 à 1966 et chancelier de la République fédérale d'Allemagne de 1969 à 1974, entraîne une certaine libéralisation dans les relations entre Berlin-Est et Berlin-Ouest. Au début des années 1980, Berlin-Ouest a retrouvé, une fois encore, son rayonnement culturel et sa prospérité économique. Parallèlement, Berlin-Est reste un centre culturel réputé.

© "Berlin" Photos et texte et Encarta.