Carnet Photographique infos Suède
Géographie de l'Ecosse
Carnet Photographique Ecosse

Le milieu naturel écossais est essentiellement montagneux. Il peut être divisé en trois zones du nord au sud : les Highlands (Hautes-Terres du Nord), les Central Lowlands (Basses-Terres du Centre) et les Southern Uplands (plateaux du Sud). Plus de la moitié de la superficie de l’Écosse est occupée par les Highlands, région la plus accidentée de la Grande-Bretagne, qui comprend les plus hauts sommets de l’île (le Ben Nevis, avec 1 343 m, est le point culminant de la Grande-Bretagne).

Montagnes d'Ecosse
Paysage d'Ecosse

Ces chaînes montagneuses, formées à l’ère primaire, sont orientées nord-est / sud-ouest suivant l’axe du plissement calédonien et ont été longuement travaillées par l’érosion. Elles sont divisées par la dépression du Glen More (ou Great Glen), creusée lors de la glaciation quaternaire. Elle s’étend du Moray Firth, au nord-est, jusqu’au loch Linnhe, au sud-ouest. Au nord-ouest de cette dépression s’élèvent les Highlands proprement dits, tandis qu’au sud-est s’étendent les monts Grampians qui, morphologiquement, s’y rattachent mais font partie des Lowlands.

Paysage écossais.
Le relief en Ecosse

Au sud des Highlands se trouvent les Central Lowlands, une étroite bande de terre, où sont implantés les trois quarts de la population du pays. Plusieurs chaînes de collines les traversent, dont les Ochil et les Sidlaw, ainsi que les trois fleuves les plus importants d’Écosse : la Clyde, le Forth et la Tay. Le Firth of Forth et l’estuaire de la Clyde isolent, au sud, les Highlands du reste de l’Écosse. Les Southern Uplands sont beaucoup moins élevés et accidentés que les Highlands. Ils sont recouverts de landes d’où émergent des sommets qui ne dépassent pas 900 m d’altitude et culminent au Merrick (843 m).

"Ecosse"© Ecrit par et Encarta.

Recherche personnalisée