Carnet Photographique - l'Allemagne


Le secteur financier allemand

Carnet Photographique - Allemagne
3/10/15

Développement du tertiaire en Allemagne

Comme l’ensemble des pays développés, l’Allemagne a connu ces dernières décennies une forte tertiarisation de ses activités. Les services employaient au début des années 2000 67,8 p. 100 de la population active et fournissaient 69,1 p. 100 du PIB.

Jusqu’à l’entrée en vigueur de la monnaie unique européenne, l’unité monétaire allemande était le deutsche Mark ou DM, divisible en 100 Pfennige. Il était émis par la Deutsche Bundesbank (la « Buba »), une institution autonome de droit public, non gouvernementale, dont le siège est à Francfort. La politique monétaire menée par la Bundesbank a contribué à faire du DM une monnaie forte.

Le 1er janvier 2002, l’euro est devenu la monnaie officielle de l’Allemagne, selon le taux de conversion suivant : 1 euro = 1,95583 deutsche Mark. Les faces nationales des pièces en euros émises en Allemagne représentent une feuille de chêne, la porte de Brandebourg et l’aigle, qui après avoir été le symbole romain de l’Empire et du Saint-Empire romain germanique symbolise aujourd’hui la démocratie en Allemagne.

Les banques allemandes

L’ensemble des institutions de crédits allemandes emploie 700 000 salariés. Le système allemand est celui de la banque universelle : tous les établissements possédant le statut bancaire peuvent réaliser toutes les opérations financières.

Les grandes banques, telles la Deutsche Bank, la Dresdner Bank et la Commerzbank, sont très engagées dans l’économie productive et sont actionnaires des grandes sociétés industrielles et commerciales. Les banques populaires (Volksbanken), fonctionnant en coopératives, tissent le réseau bancaire le plus dense d’Europe. Après l’acquisition, en novembre 1998, de la banque américaine Bankers Trust, la Deutsche Bank est devenue le premier groupe bancaire mondial.

L’organisation boursière est également décentralisée : huit Bourses contribuent au financement des entreprises régionales. Les deux places boursières les plus importantes sont Francfort-sur-le-Main et Düsseldorf. En juillet 1998, l’accord signé entre le London Stock Exchange et la Deutsche Börse a permis la création du premier marché boursier européen.

Conformément aux clauses du traité de Maastricht, la Banque centrale européenne a son siège à Francfort. Le passage à la monnaie unique européenne, dans le cadre de l’Union économique et monétaire (UEM) européenne, a eu lieu le 1er janvier 1999. Il a fait l’objet d’un débat national, les deux tiers des Allemands s’étant montrés hostiles à l’abandon du DM au profit de l’euro, d’autant que, pour satisfaire aux critères d’entrée dans l’UEM, le gouvernement a adopté en avril 1995 un plan d’austérité drastique, destiné à économiser 50 milliards de DM et à ramener le déficit public à moins de 3 p. 100 du PIB dès 1997. Mais le 1er janvier 2002, la mise en circulation de l’euro sous forme d’espèces monétaires s’est parfaitement déroulée.

Assemblage d'un Airbus A-321 (Hambourg)
Assemblage d'un Airbus A-321 (Hambourg). Encarta
©"Allemagne" Ecrit par. Sources utilisées : Encarta et le Monde et Wikipedia.


Photos des villes et pays visités