Carnet Photographique : la Grèce
Canada  


La fin de la période Classique en Grèce

Carnet Photographique - Grèce
10/12/16

Le déclin de Sparte

En 400 av. J.-C., Sparte envoie en Asie Mineure une armée commandée par Agésilas II, contre les Perses. Bien que cette armée remporte quelques victoires, elle est obligée de revenir en 395 av. J.-C. pour faire face à une coalition regroupant Argos, Athènes, Corinthe et Thèbes. La guerre de Corinthe, qui s’ouvre alors, est marquée par la victoire de la coalition à Cnide, en 394 av. J.-C., puis se poursuit jusqu’en 386 av. J.-C., date à laquelle Sparte impose la paix d’Antalcidas aux cités, avec l’appui de la Perse, qu’elle a renoncé à combattre.

Mais Thèbes, soutenue par Athènes, se révolte en 378 av. J.-C. et chasse les Spartiates. Une guerre entre Sparte et Athènes, alliée à Thèbes, éclate et s’achève avec la bataille de Leuctres, en 371 av. J.-C., où les Thébains d’Épaminondas écrasent leurs ennemis, marquant la fin de la domination spartiate et le déclin de leur puissance militaire.

Thèbes devient alors la cité dominante de la Grèce, mais les autres régions n’acceptent pas cette situation. Une nouvelle période de troubles alimentés par les guerres incessantes entre les cités débute ; au cours de cette période, Athènes retrouve finalement sa souveraineté (360 av. J.-C.). Cependant, ces conflits affaiblissent considérablement les cités grecques et ouvrent la voie à la domination macédonienne.

" La Grèce antique" © Ecrit par

Agésilas II
Agésilas II