Carnet Photographique la Colombie
Faune et flore de la Colombie
Carnet Photographique Colombie

La diversité de la topographie a permis le développement d’une flore et d’une faune extrêmement variée. Palétuviers et cocotiers se trouvent sur les côtes de la mer des Caraïbes, mais les arbres utiles pour le commerce (acajou, chêne, noyer, cèdre, pin, ainsi que plusieurs variétés de balsamiers) poussent dans la forêt amazonienne et, en altitude moyenne, dans la Cordillère. Les plantes tropicales fournissent aussi du caoutchouc, du chicle, du quinquina, de la vanille, de la salsepareille, du gingembre, du copal, de l’ipéca et des graines de ricin.

La faune en Colombie
Photo de jaguar

La Colombie abrite, comme la plupart des pays d’Amérique du Sud, de grands mammifères tels que le jaguar, le puma, le tapir, le pécari, le fourmilier, le paresseux, le tatou et plusieurs espèces de singes et de cerfs. Les alligators, autrefois très nombreux, ont été victimes d’une chasse intensive et sont maintenant devenus rares. De nombreuses variétés de serpents peuplent les régions tropicales. Les condors, les vautours, les toucans, les perroquets, les cacatoès, les grues, les cigognes et les colibris sont les oiseaux que l’on rencontre le plus fréquemment en Colombie.

Les ressources minières du pays sont importantes et variées. La Colombie est le plus grand producteur d’émeraudes au monde.

Un jaguar.
Le pays compte également d’importants gisements de pétrole (comme celui de Cusiana) et de gaz naturel, des mines de charbon, d’or, d’argent, de fer, de platine et de sel. "Colombie" © Ecrit par et Encarta.
Recherche personnalisée