Canada - Carnet Photographique


Faune et flore du Canada

Carnet photographique : le Canada
5/10/15

Le Canada - une faune et flore très variées

Aux différentes aires climatiques correspondent des zones biogéographiques qui se succèdent du nord au sud. La flore de la partie septentrionale du Canada s’inscrit dans les zones arctique et subarctique. C’est le domaine de la toundra ou barren grounds. Le sol y est toujours gelé (pergélisol ou permafrost) ; les mousses, les lichens, les saxifrages et les potentilles sont les seules espèces végétales qui peuvent survivre. Plus au sud, une zone intermédiaire de tourbières, le muskeg, assure la transition avec la forêt boréale.


Les forêts canadiennes

En effet, une bonne partie des Provinces maritimes est couverte par des forêts boréales alliant espèces à bois dur et espèces à bois tendre, épinettes blanches et noires, sapins, mélèzes, pins, thuyas, trembles, bouleaux et peupliers. Du Manitoba à la Nouvelle-Écosse, une forêt tempérée s’est développée : la forêt Laurentienne (s’étendant des Laurentides jusqu’au Québec), composée d’érables (l’emblème du pays), de hêtres, de bouleaux, de pruches et de sapins. Les arbres à feuilles caduques dominent entièrement les érablières laurentiennes.

Plus au sud, dans l’Ontario, on rencontre des espèces méridionales : châtaigniers, noyers, tulipiers. La Prairie canadienne, qui était à l’origine une vaste steppe, est couverte d’herbages.

La végétation du Canada

Les versants secs et les vallées des Rocheuses sont couverts de forêts clairsemées — de pins principalement —, mais celles-ci gagnent en densité et en hauteur vers les régions plus arrosées de l’ouest. Sur les chaînes côtières, en particulier sur leurs versants occidentaux, poussent de denses forêts d’arbres à feuilles persistantes. Les principales espèces y sont l’épicéa, le tsuga (ou hemlock), le sapin de Douglas, le sapin baumier, le pin de Banks (ou d’Hudson), le pin vrillé, le cèdre et le thuya.

Photo de Toundra


La faune du Canada
Les espèces menacées au Canada
La faune canadienne est très semblable à celle des pays du nord de l’Europe et de l’Asie. Parmi les carnivores sont représentées plusieurs espèces de mustélidés, telles que l’hermine, la zibeline, la martre et le vison. Les autres carnivores vivant au Canada sont l’ours noir (ou baribal), le grizzly, le lynx, le loup, le coyote, le renard et la moufette. L’ours polaire habite les zones arctiques ; le puma se trouve en Colombie-Britannique.
Carte des espèces menacées au Canada.
Le castor est le plus caractéristique des rongeurs canadiens. Le porc-épic, le rat musqué et nombre de petits rongeurs sont fréquents, ainsi que le lièvre. Plusieurs cervidés vivent dans le sud du Canada et dans certaines parties de la région des Plaines, principalement le cerf d’Amérique du Nord (ou wapiti), le caribou des forêts et l’orignal (ou élan du Canada). On trouve le bœuf musqué dans les régions septentrionales arctiques. L’élan et le bison peuplent diverses contrées de l’ouest. Les montagnes de Colombie-Britannique sont peuplées de mouflons et de chèvres des Rocheuses. Les oiseaux sont nombreux et variés et les poissons abondent dans les eaux intérieures et le long des côtes. Les reptiles sont rares, sauf dans l’extrême sud, de même que les insectes (à l’exception des moustiques, que l’on trouve en grand nombre dans la partie continentale des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut, durant la brève saison d’été). "Canada" © . Sources utilisées Encarta et Wikipedia


Photos des villes et pays visités