Carnet Photographique infos Suède
Faune et flore en Autriche
Carnet Photographique Autriche

En raison du climat, la végétation naturelle est essentiellement forestière. Sapins et mélèzes couvrent les versants des chaînes alpines jusqu’à 2 300 m dans les hautes Alpes et jusqu’à 1 500 m dans les Préalpes salzbourgeoises et autrichiennes. Les alpages succèdent peu à peu aux zones forestières ; hêtres, chênes et châtaigniers apparaissent sur les pentes inférieures des vallées des régions subalpines. Au-dessous de 400 m, les plaines de la Moravie et du Burgenland offrent une végétation herbacée proche de celle des steppes. La faune est celle des pays alpins ; comme dans la plupart des pays d’Europe de l’ouest, les grands prédateurs, ours et loups, ont disparu.

Les ressources naturelles de l'Autriche
La végétation en Autriche
L’Autriche bénéficie de larges ressources en matières premières. Le fer, d’excellente qualité, est tiré des gisements de l’Erzberg (la montagne d’airain), en Styrie. La teneur exceptionnelle de ces gisements en fer, pur à 74 p. 100, explique qu’ils aient été exploités dès l’Antiquité. Les gisements de cuivre du Tyrol commencent à s’épuiser. Les métaux non ferreux que l’on extrait du sous-sol sont le plomb, le zinc, la bauxite et le graphite de Basse-Autriche et de Styrie. On trouve également en abondance du kaolin, du talc, de la magnésite ; les gisements de pétrole de Zisterdorf et Matzen sont eux aussi en voie d’épuisement.
La flore autrichienne. Source Encarta
L’extraction du sel des gisements du Salzkammergut ne joue plus qu’un rôle mineur dans l’économie autrichienne. Quelques petits gisements de houille grasse sont exploités."Autriche" © Ecrit par et Encarta.
Recherche personnalisée