L'Inde par Carnet Photographique


L'éducation en Inde

L'Inde Carnet Photographique
3/10/15

Inde - une éducation deplus en plus performante

Le système éducatif a fait des progrès considérables depuis l’indépendance du pays, mais l’application des réformes est freinée par la persistance des discriminations liées au système des castes et des discriminations envers les femmes. L’école est gratuite et obligatoire pour tous les enfants de 6 à 14 ans, mais la moitié environ abandonnent leur scolarité en cours de route. Sur la période 2002–2003, le taux de scolarisation était de 108 % dans l’enseignement primaire (104 % chez les filles), et de 53 % dans l’enseignement secondaire (47 chez les filles).


Le système éducatif indien
Une école en Inde

L’Inde compte un très grand nombre d’établissements d’enseignement supérieur — l’Indian Institute of Science, à Bangalore, et le Tata Institute of Fundamental Research, à Bombay, figurent parmi les plus grands centres d’études et de recherche du pays. Si le nombre d’étudiants est passé de 5 millions au début des années 1990 à 11 millions en 2001–2002, le taux de scolarisation demeure relativement bas (12 % de la classe d’âge concernée). Le programme national d’alphabétisation pour adultes mis en place par les autorités a permis de relever la part de la population adulte sachant lire et écrire à 57 % de la population totale en 2005 (contre 43 % en 1981).

Une école en Inde. Source Encarta

Ce chiffre cache toutefois de grandes disparités entre les hommes et les femmes, chez lesquelles le taux d’alphabétisation n’est que de 43 %. En outre, le taux d’analphabétisme varie beaucoup d’un État à l’autre ; le Kerala possède le plus faible du pays, notamment en raison de l’importance accordée à l’éducation des femmes et à leur statut relativement élevé.

En 2003, l’État a consacré 4 % du PIB aux dépenses d’éducation. "Inde" © Sources utilisées : Encarta et Wikipedia.


Photos des villes et pays visités