L'économie néerlandaise


Pays Bas

L’économie néerlandaise est essentiellement axée sur les échanges. Les Pays-Bas disposaient d’un produit intérieur brut (PIB) de 662,3 milliards de dollars en 2006. Appartenant aux 11 pays retenus en mars 1998 pour être membres de l’Union économique et monétaire (UEM), les Pays-Bas ont connu de 1995 au début des années 2000 une forte croissance, par rapport au reste de l’Europe, à tel point que l’on a pu parler d’un « modèle néerlandais » ; fondé principalement sur une série d’accords entre partenaires sociaux, celui-ci privilégie la création d’emplois en contrepartie d’une modération salariale, et tente d’associer rigueur et aspirations sociales.

Le port de Rotterdam aux Pays Bas
Le port de Rotterdam

Généralités sur l'économie des Pays Bas


Fort de cette réussite, le gouvernement, le patronat et les syndicats ont signé en novembre 1997 un nouvel accord-cadre pour quatre ans qui prévoit un « développement responsable des salaires » destiné à maintenir les principes retenus lors du précédent accord, adoptés en période de récession, tout en les adaptant à une conjoncture socio-économique plus favorable. À partir de 2000, la croissance économique ralentit — elle atteint 0,3 p. 100 en 2002 — et les Pays-Bas entrent en récession en mai 2003, après deux baisses consécutives du PIB.

Environ 24,6 p. 100 du PIB sont produits par l’industrie, la construction et les activités liées à l’énergie, tandis que l’agriculture en représente environ 2,3 p. 100. Le secteur tertiaire, comprenant les secteurs financier et public, joue un rôle essentiel dans l’économie.

Sur les 8,60 millions d’actifs, 73,2 p. 100 travaillent dans les services, 24,6 p. 100 dans l’industrie, 2,3 p. 100 dans l’agriculture, la sylviculture ou la pêche. Le taux d’inflation atteignait 1,10 p. 100 pour la période 2006 et le taux de chômage se situait à 4,3 p. 100 en 2003.La taille réduite des Pays-Bas et sa population très dense impliquent une agriculture intensive, générant beaucoup d’exportations.

En effet, la valeur d’exportation de la viande, des fleurs, des légumes, du beurre, du fromage et d’autres produits laitiers dépasse considérablement la valeur des produits importés (céréales, produits tropicaux et fourrage). En 2006, la production agricole reposait principalement sur la betterave sucrière (5,5 millions de t), les pommes de terre (6,5 millions de t), le blé, (1,2 million de t), les fruits et les légumes. L’élevage est une pratique dominante ; on comptait environ 3,7 millions de bovins, 11,3 millions de porcs et 91,9 millions de volailles. La plupart des exploitations agricoles sont de petites unités familiales. Les prés et les pâturages occupent environ 50 p. 100 des terres agricoles ; tandis que l’autre moitié est consacrée aux cultures (dont 10 p. 100 à la culture maraîchère et à celle des bulbes et des fleurs). La production de bois d’œuvre est d’une importance minime. La pêche reste cependant une activité traditionnelle très pratiquée, malgré la réduction des réserves de poissons due en grande partie à la pollution de la mer du Nord. Le total des prises était de 617 383 tonnes, en 2005. "Pays Bas © Photo et Encarta.

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Infos site