Carnet Photographique Hong Kong
Economie de Hong Kong
Carnet Photographique Hong Kong

Hong Kong est devenue, sous l’administration britannique, un des pivots de l’économie mondiale capitaliste. Après la Seconde Guerre mondiale, Hong Kong a développé son rôle traditionnel d’entrepôt et opéré de nombreux investissements dans l’industrie. Elle a connu une croissance économique fulgurante et s’est progressivement imposée comme un pôle industriel, commercial et financier mondial. Accolée à la zone économique spéciale chinoise de Shenzen, Hong Kong s’est imposée comme le passage obligé d’un grand nombre d’importations et d’investissements en Chine populaire, a fortiori depuis sa rétrocession à la Chine, en 1997.

Avec un PIB de 189,8 milliards de dollars (2006) et un PIB par habitant de 29 040 dollars, Hong Kong est l’une des régions les plus riches de la planète. Son économie, très dynamique, est largement ouverte sur la zone Pacifique, désormais la première zone économique du monde. Hong Kong demeure sous régime capitaliste depuis son retour dans le giron de la Chine communiste. En 2004, un accord de libre-échange est entré en vigueur entre la Chine et Hong Kong, qui bénéficie donc désormais de la bonne santé économique chinoise.

Le secteur primaire occupe une place négligeable dans l’économie de Hong Kong (0,10 p. 100 du PIB en 2004).

Hong Kong ne possède que 7 p. 100 de terres arables, confinées dans les Nouveaux Territoires, et dépend fortement des importations pour ses besoins alimentaires. Les principales cultures sont les légumes et les fleurs. La chaleur et l’humidité du climat permettent plusieurs récoltes par an. La pêche, importante, est majoritairement destinée à l’exportation.

"Hong Kong" © Ecrit par et Encarta.

Pêche dans le port d'Aberdeen (Hong Kong)
Pêche dans le port d'Aberdeen (Hong Kong). Encarta
Recherche personnalisée