Les Etats Unis à la fin du 17ème siècle


Vers la fin des années 1870, les tensions finissent par s’apaiser et les Américains, comme leurs présidents, se préoccupent avant tout de la mise en valeur du pays. Soutenus par les milieux d’affaires du Nord-Est, les républicains restent au pouvoir jusqu’en 1913, à l’exception des deux présidences de Grover Cleveland (1885-1889, 1893-1897). L’achèvement du premier chemin de fer transcontinental (1869) accélère la colonisation de l’Ouest.

Croissance industrielle du nord des Etats Unis


Rockefeller
Rockefeller

Si le Sud est économiquement ruiné par la guerre de Sécession et l’abolition de l’esclavage, le Nord connaît au contraire une rapide croissance industrielle. Du fait de la connivence des intérêts de la finance avec le Parti républicain, les deux décennies de présidence républicaine favorisent à outrance le milieu des affaires. Elles voient l’émergence de « magnats » de l’industrie (Vanderbilt, Rockefeller) et des premiers grands trusts. Durant cette période, le pays connaît une extraordinaire croissance démographique liée à l’immigration, avec 62 millions d’habitants en 1890, 75 millions en 1900 et 105 millions en 1920. Les immigrants (Italiens, Slaves) affluent alors au rythme de 800 000 à 1 million par an. Ils fournissent la main-d’œuvre nécessaire à l’essor de l’agriculture et de l’industrie américaines.

Grâce à ses méthodes (mécanisation, concentration), à l’abondance des matières premières et au réseau de voies de communication, la production agricole et industrielle des États-Unis dépasse, au début du xxe siècle, celle des pays européens. À l’abri du protectionnisme (tarif McKinley, 1890), les États-Unis sont devenus en vingt ans la première puissance économique du monde.

Les crises économiques du 19ème siècle


Cependant, cette expansion s’accompagne de crises économiques violentes (1873, 1884, 1893, 1907). La concentration capitaliste se développe, entraînant la formation de puissants trusts (Standard Oil, 1882 ; U.S. Steel Corporation, 1901). En 1890, le Congrès fait voter une première loi antitrust (Sherman Antitrust Act). C’est à cette époque qu’apparaît le syndicalisme américain, qui lutte avant tout pour l’amélioration des conditions de travail (augmentations des salaires, réduction du temps de travail). Ces revendications déclenchent un conflit sans précédent entre le capital et le monde du travail. Entre 1886 et 1887, on dénombre quelque 3 000 grèves aux États-Unis, dont la sanglante grève de Homestead (1892). Lors de la crise économique de 1893-1894 (dépression industrielle, hausse des prix et du chômage), une nouvelle grève ouvrière, également très violente, est menée à Chicago par le Syndicat des chemins de fer américains (1894). De leur côté, les agriculteurs de l’Ouest, endettés et hostiles aux barrières douanières, expriment leur mécontentement au sein du mouvement agrarien Granger, qui connaît une grande diffusion dans les années 1870. "Etats Unis" . Sources utilisées Encarta, Wikipedia et lemonde.

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Photos du Canada

Le Canada

Photos Infos Canada