La grande crise du 20ème siècle


Le pays connaît, dans les années 1920, une extraordinaire prospérité économique, suivie d’une crise brutale et profonde, aux répercussions mondiales. Au cours de cette période, où les républicains sont de retour au pouvoir avec Warren G. Harding (1921-1923) et John C. Coolidge (1923-1929), les États-Unis deviennent la première puissance commerciale et financière du monde. Dès 1925, développant une production industrielle de masse, ils fournissent 44 % du charbon et 51 % de l’acier mondial, grâce à une forte concentration de l’industrie et à de nouvelles méthodes de rendement et d’organisation du travail (voir les articles fordisme et taylorisme). Malgré cette prospérité, le pays se referme sur lui-même.

La crise de 1929 aux Etats Unis
La crise de 29

Les barrières douanières protectionnistes sont renforcées (tarif Fordney-McCumber, 1922) tandis que la xénophobie (limitation de l’immigration, activités du Ku Klux Klan) et le mouvement de prohibition se développent. Le contrôle de l’immigration se renforce après la Première Guerre mondiale. Dans les années 1920, le Congrès américain inverse la politique traditionnelle de l’immigration libre en instituant des quotas, qui réduisent sensiblement l’immigration européenne (lois des quotas, 1921 et 1924). La question la plus controversée de la période 1920-1932 est cependant la prohibition. Ce mouvement, défendant l’interdiction de la fabrication et de la vente de boissons alcooliques aux États-Unis, culmine avec la ratification, en janvier 1919, du 18e amendement de la Constitution. La crise économique survient brutalement, dans un climat général d’euphorie.

La crise de 29


La croissance trop rapide de la production, le développement anarchique du crédit, et une confiance excessive dans le libéralisme favorisent une importante spéculation à partir de 1926. Certains Américains investissent des milliards de dollars en Bourse, après avoir emprunté aux banques et gagé leur maison. La spéculation devient rapidement incontrôlable. En octobre 1929, la fièvre des achats est suivie d’un brusque mouvement de vente. Les prix chutent précipitamment et des milliers de personnes se retrouvent complètement ruinées. La panique boursière du jeudi 24 octobre 1929 (voir krach de Wall Street) provoque l’effondrement, pour plusieurs années, de l’économie américaine.

Il s’ensuit une récession économique, qui touche non seulement les États-Unis, mais également l’ensemble de l’économie mondiale dans les années 1930 ; c’est la première crise économique mondiale. Les usines ferment, provoquant 7 millions de chômeurs en deux ans. Un grand nombre de banques font faillite et les prix chutent. Dans le même temps, l’érosion éolienne, aggravée par plusieurs années de sécheresse et de surexploitation des sols, ruine l’agriculture des Grandes Plaines méridionales, devenues une véritable « marmite à poussière » (Dust Bowl), contraignant la population agricole à l’exode. L’incapacité de l’administration Hoover (1929-1933) à remédier à la crise favorise la très large victoire du candidat démocrate Franklin D. Roosevelt lors de l’élection présidentielle de 1932. "Etats Unis" . Sources utilisées Encarta, Wikipedia et lemonde.

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Photos du Canada

Le Canada

Photos Infos Canada