Inde - Carnet Photographique

Suivez Carnet Photographique sur les réseaux sociaux

Le climat de l'Inde

Inde - Carnet Photographique

22/10/15

L'Inde - un climat tropical

L’Inde est caractérisée par un climat tropical de mousson. Malgré la présence de certaines zones tempérées, l’alternance entre une saison sèche et une saison des pluies conditionne la vie et l’activité des Indiens.

Lors de la saison des pluies, de juin à octobre, la mousson apporte des masses d’air humide en provenance de la mer d’Oman et de l’océan Indien. Le sud et l’ouest du pays sont les premiers touchés, en juin. L’ensemble du territoire indien entre dans la saison des pluies avant la mi-juillet. Les précipitations peuvent être considérables (à Tcherrapunji, elles atteignent 10 920 mm par an). L’intersaison est marquée par un retour progressif de la sécheresse.

Carte climatique de l'Inde

carte climatique de l'Inde
Carte climatique de l'Inde. Source Encarta

La mousson en Inde

À partir de décembre, la mousson souffle de l’intérieur des terres vers la mer. Jusqu’au mois de mars, la saison sèche, relativement fraîche, est toutefois marquée par de violents orages et des chutes de neige sur l’Himalaya. Les températures diurnes sont généralement supérieures à 15 °C dans le Nord, à 20 °C ou 25 °C dans le Sud. En revanche, les nuits sont fraîches : dans la plaine du Gange, elles peuvent descendre jusqu’à 5 °C, et il gèle parfois au Pendjab. Après la saison sèche débute la période la plus chaude de l’année, entre la mi-mars et le début du mois de juin. Les températures montent alors fréquemment au-dessus de 40 °C et, dans certaines zones du centre de l’Inde, peuvent dépasser 50 °C.

Ces tendances générales ne rendent cependant pas compte de la variété climatique caractéristique de l’Inde. À l’ouest, dans la région des Ghats et sur la côte qui les longe, le climat est humide, avec des précipitations particulièrement abondantes sur les reliefs.

Portrait d'un homme en Inde

À l’ouest, dans la région des Ghats et sur la côte qui les longe, le climat est humide, avec des précipitations particulièrement abondantes sur les reliefs. La saison des pluies est assez longue dans la région de Cochin ou Mangalore, moins longue à Bombay ou Surat. Le nord-ouest du pays — la plaine du Pendjab et les plaines du Rajasthan — est globalement plus sec. Le centre de l’Inde connaît une saison chaude et sèche particulièrement longue, avec un niveau de précipitations très faible dans les vallées — celles de la Godavari et de la Krishna notamment. Dans cette zone du centre du pays, la saison froide est quasi inexistante. C’est sans doute au nord-est du pays que le cycle des saisons est le plus nettement marqué. Comme à l’ouest, la saison des pluies dure relativement longtemps, de la fin du mois de mai jusqu’au début du mois d’octobre. Au sud-est, les plus fortes précipitations sont enregistrées en novembre ou décembre, tandis que le reste du pays entre dans la saison sèche. Le volume des précipitations varie énormément selon les années ; une année de sécheresse peut en effet succéder à une période de tempête tropicale, toutes deux catastrophiques pour l’agriculture. De trop fortes pluies favorisent par ailleurs la prolifération des moustiques, et le développement du paludisme. La meilleure saison pour visiter l'Inde est fevrier mars et novembre.

L'inde un pays fabuleux

L'Inde est un pays à visiter. Ce peuple a su garder sa culture et ses traditions tout en se laissant happer par la modernité. Vous découvrirez des villes modernes avec encore de vieux centres avec des ruelles étroites où se cotoient les animaux et les hommes. Pays de couleurs. Les indiens sont très chaleureux, souriants. Un petit mot en indien et toutes les portes s'ouvrent. N'hésitez pas à vous perdre dans les vieilles rues, à vous assoir par terre et regarder l'animation des villes. De purs moments de bonheur. SI vous souhaitez aller plus loin dans votre découverte de ce pays, laissez-vous porter par les photos du Rajasthan. Bon voyage. Informations complementaires sur wikipedia.© "Inde" . Sources utilisées : Encarta. Infos Wikipedia et lemonde.