Carnet voyage Thailande - Carnet Photographique


Carnet de voyage en Thailande

Voyager à travers le monde
3/01/17

Départ pour la Thailande

Il est samedi matin du mois de mai. Je me prépare pour partir à Bangkok. J'avais déjà visité cette ville en 2003. J'en avais gardé un souvenir terrible. Une pollution terrifiante : je me souviens de l'attérissage ; nous avions traversé un nuage de couleur jaune. Il était difficile d'apercevoir les immeubles. Pourtant, le ciel était bleu !! Puis une circulation intense, une foule immense et compacte et un bruit assourdissant. J'étouffais. Il fallait fuire. Tout m'agressait. J'ai mis beaucoup de temps avant de me décider de nouveau pour cette destination. De nombreux touristes partent en Thailande. La plupart restent peu de jours à Bangkok et partent soit au nord, soit au sud du pays sur les plages qui font la renommée de la Thailande.


Le voyage que je vais faire va finalement me réconcilier avec la Thailande et ce peuple si chaleureux et attentionné à l'autre.

Il fait beau en ce jour de mai. Je monte dans un boeing 777 300ER. Partie économique de l'appareil. Il y a du monde et l'avion est plein. Je pars pour un vol de nuit et l'arrivée est prévue à Bangkok pour 6 heures du matin environ après 10 heures de vol.

Bangkok et ses gratte ciel
Bangkok. Photo E. Buchot

Comme d'habitude, je ne parviens pas à dormir à bord. Impossibilité de s'allonger ou d'étendre les jambes. Je regarde de nombreux films dont quelques nouveautés comme les Intouchables. Au moins je rigole bien. Le vol est calme ; peu de turbulences. Il fait nuit noire. Au loin, j'aperçois des éclairs, nous nous en approchons puis longeons l'orage. Les images restent gravées en ma mémoire. J'ai toujours eu peur des éclairs. J'ai été servi. Le spectacle était tout simplement somptueux. Les éclairs avaient une intensité redoutable. Toutes les secondes j'admirais les nuages s'illuminer, des éclairs traverser la couche nuageuse. Les pauvres habitants en dessous. L'orage a duré près de 2 heures.

Enfin, les premières lueurs du jour. Si nous sommes à 36000 pieds soit 10 928 km d'altitude, des nuages sont encore au dessus de nous. Nous sommes entre deux

couches nuageuses. L'impression est agréable. La nuit nous quitte et les premiers rayons du soleil apparaissent. Un lever de soleil en avion reste toujours aussi beau. Nous amorçons notre descente, tout en douceur. Nous approchons de Bangkok. En 2003, il y avait un terrain de golf entre les pistes de l'aéroport. Ce n'est plus le cas en 2012. La pollution reste perceptible, mais rien de commun avec les années précédentes.

Coucher de soleil en Thailande
Coucher de soleil en Thailande. Photo E. Buchot

Me voila arriver à Bangkok. Il fait beau. Quelques nuages, mais rien de bien méchant. Je sors de l'avion et une chaleur moite et pesante me surprend. Je retrouve cette odeur que je n'ai rencontré qu'en Asie. Très particulière. Je ne saurai la décrire.

Très rapidement l'air conditionné me rafraichit. Je passe la douane, récupère mon bagage (comme d'habitude le sac photos est plus lourd que mon sac de vêtements) et quitte l'aéroport.

Mon voyage à Bangkok et dans le nord de la Thailande peut commencer.

Poursuite du carnet de voyage en Thailande. © Ecrit par


Photos des villes et pays visités