Carnet de voyage Hambourg - Carnet Photographique



Carnet de voyage à Hambourg

Partir en Allemagne
3/10/15

Visite de Hambourg sur un week end - le départ

Des promotions sur les billets d’avion et je choisis la ville de Hambourg. Quelques semaines plus tard, il est vendredi matin. La semaine de travail est terminée. Je me dirige vers l’aéroport de Roissy. Il fait jour. Nous sommes au mois d’août et le soleil me réchauffe bien. J’arrive au Terminal G pour prendre un jet d’Air France. 50 passagers maximum. Je monte dans l’avion. Il est tout petit. Il est difficile de se tenir droit à l’intérieur. Il est 7h30, nous décollons. L’avion est nerveux et le décollage rapide. Nous nous éloignons rapidement de Paris. Le vol est court et agréable. Quelques virages dans le ciel. Que voler est beau !!


Peu à peu, l’inquiétude me gagne. Je n’ai rien lu sur Hambourg. J’imagine une ville allemande reconstruite, au lourd passé industriel. Mais que vais-je bien pouvoir visiter ? Peut-être aurais-je dû choisir une autre destination ? 3 jours, c’est peut-être trop long. 1h20 plus tard, j’atterris à l’aéroport de Hambourg. Pour rejoindre le centre ville où est situé l’hôtel l’emprunte un train. Il me dépose à la gare centrale. C’est rapide. Nous traversons les faubourgs de la ville. Je regarde les paysages urbains défilés. Plutôt classiques et impersonnels.

J’arrive en gare centrale. Une grande verrière, style 19ème siècle. Beaucoup de mouvements, une foule compacte qui monte, qui descend. La gare de Hambourg fourmille. Je récupère un plan de la ville et recherche l’hôtel. Il serait situé en plein cœur de la cité.

Hambourg
Hambourg. Photo E. Buchot

Je découvre rapidement, des ruelles piétonnes, des immeubles modernes, puis s’ouvre devant moi un immense plan d’eau : le lac de Hambourg. A sa gauche le Rathaus. Il a l’air superbe. Peu à peu, la confiance revient. Je me sens bien. Les personnes que je croise marchent d’un pas léger. Elles prennent le temps de se promener. Le ciel est d’un bleu profond.

Début de promenade à Hambourg - les canaux

Juste le temps de déposer mes affaire à l’hôtel et me voilà à déambuler dans les rues de Hambourg. Je passe devant l’hôtel de ville. Monument imposant et très travaillé. Il trône au milieu d’une place qui donne sur le lac de la ville et sur un petit canal. Un air de Venise en Allemagne. Plutôt surprenant. Devant le canal, de nombreux habitants ont pris place sur les petits cafés qui tendent leur bras. Des cygnes attendent sagement quelques morceaux de pain ; des canards se dandinent ; un couple est assis sur les marches d’un escalier devant ce spectacle poétique. Je me laisse saisir par Hambourg.


Je parcours quelques rues du quartier Hambourg Altstadt et découvre de longs et superbes canaux. Je pénètre dans Speicherstadt !! Ce quartier est composé d’immenses immeubles, tout de long, faits de briques rouges, tous restaurés. Ils ont, comme à Venise, les pieds dans l’eau. Quelques informations montrent ce lieu avant et pendant la 2nde guerre mondiale. Que de destructions.

Au deuxième étage d’un des immeubles, un homme se poste derrière une ouverture béante. La forme est arrondie. Il n’y a plus de fenêtre. Comme simple barrière une cordelette. Il attend, regarde la rue et repart vers le fonds de la pièce. Plus loin, j’aperçois un habitant, en grande conversation téléphonique.

Il est sous un pont de fer à la perspective très épurée. Je ressens une grande rigueur.

De nombreux ponts faits de métal et de briques traversent les canaux. Des passants et cyclistes se promènent. Cet espace est calme et serein. Les voitures sont rares. Je perçois et ressens alors l’histoire industrielle de la ville de Hambourg.

Suite du week end à Hambourg © Ecrit par


Photos des pays et villes visités