Carnet Photographique - Cologne



Carnet voyage a Cologne

Le voyage en images pour le plaisir
3/10/15

Départ pour Cologne

Il est samedi matin du mois de février, 4h15. Je me lève pour partir en week end à Cologne. L'avion décolle de Roissy à 7h20. Il fait froid à Paris et la neige commence à tomber. Encore une fois me dis-je. Lors de mes 2 week end précédents, même histoire. La neige et 2 vols annulés. Je regarde mon téléphone. Bingo !! Le vol pour Cologne est annulé. Air France m'a enregistré d'office pour le vol de Dusseldorf à 7h30. J'ai juste le temps de regarder sur une carte de l'Allemagne où j'atterris et la distance avec Cologne. C'est bon, une trentaine de km séparent les 2 villes.

Je me dirige vers l'aéroport. La neige tombe de plus en plus. Encore un départ de galère en perspective.


L'avion pour Dusseldorf est annoncé à l'heure. Nous embarquons. Peu de monde. Je suis assis à côté d'un couple de quebécois retraités. Ils vont passer quelques jours à Cologne chez des amis et partent pour le Burkina Faso pendant un mois. Ils apportent des livres pour une école. Très sympa.

Le commandant de bord annonce un petit retard d'un quart d'heure.

Eglise de Cologne
Eglise de Cologne. Photo E. Buchot

La neige oblige de passer par la station de dégivrage avant le décollage. D'un quart d'heure, le retard de 15 minutes se transforme en 1h20. Il faut prendre son mal en patience. Je pars en week end pour me changer les idées. Inutile de s'énerver.

L'avion boule enfin. Le commandant explique le fonctionnement du dégivrage. Un produit coloré sera projeté sur l'appareil. Donc pas d'inquiétude, c'est normal, nous dit-il. Des petits camions approchent de l'avion et un bruit sourd de grattage se diffuse sur la carlingue.

Arrivée à Cologne

Nous décollons. Le vol est doux ; l'avion pénètre dans l'air comme un couteau dans du beurre. Super agréable. 1h10 après, nous atterrissons à l'aéroport de Dusseldorf. Je découvre qu'Air France n'a rien organisé pour assurer le transfert entre Dusseldorf et Cologne. 2 heures d'attente. Nous sommes en faite 7 passagers à errer dans l'aérogare. Enfin, un taxi nous transporte vers l'aéroport de Cologne. Nous arrivons à 12 heures. A peine 45 minutes de route. Je suis néanmoins fatigué de ce début de journée et je n'ai pas le courage d'attendre le bus pour relier le centre ville de Cologne. Je prends un taxi. Rapide et pratique.

Première journée à Cologne

Je prends possession de ma chambre. Très spacieuse au design contemporain. Je prends mon sac à dos, demande un plan de la ville à la réception et me voilà dans les rues de Cologne.


Découverte de la cathédrale de Cologne

L'hôtel est situé à proximité de la cathédrale de Cologne. Une véritable merveille architecturale. Le ciel est bleu. Pas un nuage. Mais qu'il fait froid. J'arrive sur la grande place qui entoure la cathédrale. De nombreux groupes de jeunes sont installés sur la place ; des touristes admirent la façade et les tours. Je suis ébahi devant une telle beauté architecturale. La cathédrale mesure 157 mètres de haut et 144 mètres de long. La hauteur sous voute est de 43 mètres. Autant dire, que cet édifice religieux est hors norme. Un miracle qu'il n'est pas été détruit pendant la seconde guerre mondiale. On ne peut pas en dire autant du reste de la ville. Tout autour de moi je découvre une ville moderne, rien d'ancien. Cologne a dû être fortement touché par les bombardements.

Détail de la cathédrale de Cologne

Les tours ou plutôt les flêches de l'église sont immenses. Massives et fines à la fois. Tout est travaillé. Je fais le tour de la cathédrale mais toutes les portes sont fermées. Surprenant pour un samedi après-midi. En fait, les habitants et les touristes sont plus préoccupés par les affaires profanes que religieuses : le carnaval de Cologne se prépare. Il a lieu ce week end avec les 2 plus grands défilés : celui des enfants le dimanche et la grande parade du lundi.

Poursuite du voyage à Cologne. © Ecrit par

Détail de la cathédrale. Photo E. Buchot

Photos des pays et villes visités