Carnets de voyages Bologne - Carnet Photographique



Carnet de voyage Bologne

Voyager à travers le monde
28/12/16

Images de Turin

Voyage à Bologne

Début de week end. Il est samedi matin du mois de février 2012 ; 7h15 et je suis à l'aéroport de Roissy. Je m'envole pour Bologne. La semaine qui vient de sécouler a été marquée par de très fortes chutes de neige en Europe. L'Europe de l'Est est encore bloquée par les glaces. Les fleuves charrient des blocs de glaces. Ce matin, j'ai de la chance. Les vols pour Bologne sont reprogrammés. Aucun vol n'était parti les jours précédents. La météo annonce un redoux et un ciel clément pour ce week end. Je croise les doigts.


Je décolle à bord d'un embraer 190. Le vol est rapide. Le ciel clair. Nous survolons les Alpes. Absolument splendide. Je regrette de ne pas pouvoir prendre de photo. L'avion vole moins haut que les A320. J'ai la sensation de froler les sommets. J'aperçois de petits lacs glaciaires d'un bleu intense. La neige recouvre tout. Un peu plus d'une heure après, j'atteris. A moi la ville de Bologne.

Ville de Bologne et ses arcades
Ville de Bologne et les arcades. Photo E. Buchot

Il fait frais, mais beau. Je prends l'aerobus pour rejoindre le centre ville. La trajet est court. L'aéroport est situé à 6 km de la gare centrale. La neige est encore très présente dans les rues. De véritables congères se sont formées sur les trottoirs. Les habitants, bien emmitouflés ont des difficultés pour marcher. Le gel est encore très présent. Un petit saut à l'hôtel. Comme d'habitude, il est situé en centre ville à proximité de la gare. Le sac photo sur les épaules et me voilà dans les rues de Bologne.

Premières visites de Bologne

La lumière est encore rasante en ce milieu de journée. J'emprunte la Via dell'Independenza. La rue est longue, toute droite. De grands immeubles monumentaux se dressent. Je me sens un peu écrasé, tout petit.

De grandes façades d'eglises sont coincées entre les immeubles. Je découvre les premières arcades de Bologne. La ville est connue pour ses milliers d'arcades. Celles de l'avenue de l'Indépendance sont modernes et s'insèrent bien dans le style architectural. Faites de marbre blanc ou coloré, elles offrent une belle perspective. Une croix éclairée est suspendue sous une des arcades. Une flêche indique qu'il s'agit une église.
Croix d'une église en Italie
Croix 'une église italienne. Photo E. Buchot

Suprenant. En fait, l'entrée de l'édifice religieux ressemble à une entrée d'immeuble. Je comprends mieux l'intérêt d'attirer l'attention. Au bout de l'avenue, s'ouvre une grande place. Elle est magnifique. Je suis dans le coeur et le centre historique de Bologne. La Piazza Maggiore est chargée d'histoire. J'aperçois la fontaine de Neptune, et juste derrière la splendide basilique San Petronio. Le site est monumental.

Aucune voiture. Un espace entièrement dédié aux piétons. Des enfants et leurs parents regardent un spectacle de marionnettes de rues. Les figurines sautillent sur le son d'un accordéon. Une petite fille danse ; elle tient le rythme. De nombreux passants s'arrêtent devant cette scène quotidienne.

Des italiens sont assis sur des marches. Ils prennent le temps et admirent les lieux. Poursuite du voyage © Ecrit par


Photos des villes et pays visités