Carnet Photographique

Arrivée des Bourbons en Espagne


Le roi Philippe 5
Le roi Philippe 5

L’arrivée des Bourbons sur le trône d’Espagne suscite l’inquiétude des autres puissances européennes, préoccupées par la politique ambitieuse de Louis XIV en Europe. L’Angleterre, les Pays-Bas, l’Autriche et la Prusse forment une coalition contre la France et l’Espagne, pour soutenir l’archiduc Charles de Habsbourg, autre prétendant au trône d’Espagne. Philippe V d’Espagne (1700-1746) ne voit son trône assuré qu’à la fin de la longue guerre de Succession d’Espagne (1701-1713). Le traité d’Utrecht, en 1713, aboutit à un compromis dans lequel l’Espagne cède d’énormes avantages à ses adversaires, en échange de quoi, Philippe V est reconnu roi d’Espagne. Le pays doit reconnaître l’annexion de Gibraltar par les Anglais, en 1704, et abandonner toutes ses possessions européennes. L’Autriche reçoit les Pays-Bas, le royaume de Naples, le Milanais et la Sardaigne. La Sicile revient au duc de Savoie.

Les Bourbons


Les règnes de Philippe V et de son successeur, Ferdinand VI (1746-1759), sont marqués, sur le plan intérieur, par une politique de centralisation, inspirée du modèle absolutiste français. Les pouvoirs sont partagés entre le Conseil de Castille et quatre secrétaires d’État. Le royaume est divisé en vingt-quatre provinces. Les réformes administratives et fiscales renforcent le pouvoir royal. Les privilèges du clergé et de la noblesse se trouvent réduits.

Les intendants sont généralisés sous Ferdinand VI. Durant cette période, l’économie connaît une nette amélioration. Celle-ci s’accompagne d’une forte croissance démographique (9 308 000 habitants selon le recensement de 1768-1769). Les colonies d’Amérique sont réorganisées et leurs liens commerciaux avec l’Espagne améliorés.

La politique extérieure de l’Espagne est marquée par une alliance belliqueuse avec la France, essentiellement contre une Autriche enrichie des possessions espagnoles en Italie depuis la fin de la guerre de Succession d’Espagne (traités d’Utrecht en 1713 et de Rastatt en 1714). Influencé par sa seconde épouse, Élisabeth Farnèse, et ses ministres, notamment Giulio Alberoni, le souverain Philippe V se laisse entraîner dans une délicate politique italienne qui, à terme, a pour effet un premier retour de Parme, de Plaisance et de la Toscane à l’Espagne (acquisition de l’infant don Carlos au traité de Séville, 1729), puis l’échange de ces terres contre le royaume de Naples et la Sicile lors du traité de Vienne (ratifié en 1738) qui clôt la guerre de Succession de Pologne et, enfin, l’acquisition définitive de Parme et de Plaisance par l’infant don Philippe à l’issue de la guerre de Succession d’Autriche (traités d’Aix-la-Chapelle, 1748).

Mort de Ferdinand VI et arrivée de Charles III


À la mort de Ferdinand VI, son frère Charles, roi des Deux-Siciles (1734-1759), lui succède sur le trône d’Espagne sous le nom de Charles III (1759-1788). « Despote éclairé », Charles III engage le pays dans la voie des réformes. Il s’appuie sur des ministres réformateurs, dont le comte d’Aranda, qui préside le Conseil de Castille jusqu’en 1773. Il favorise les arts et tente de rénover l’économie : développement de l’irrigation, avec l’achèvement du canal d’Aragon et la construction d’un barrage près de Murcie, création d’un réseau routier reliant Madrid aux principales villes, appel à des spécialistes étrangers, création de manufactures. Il cherche à lutter contre l’influence des couvents, expulse les jésuites en 1767 et réduit les pouvoirs de l’Inquisition.

Charles III est également très présent en politique extérieure. Après avoir conclu avec la France le troisième Pacte de famille, en 1761, il engage l’Espagne, aux côtés de la France, dans la guerre de Sept Ans contre la Grande-Bretagne. Le traité de Paris (1763) lui fait perdre la Floride, mais Louis XIV lui cède, en compensation, la Louisiane. De nouveau alliée de la France en 1779 dans la guerre de l’Indépendance américaine, l’Espagne récupère la Floride en vertu du traité de Versailles de 1783. L’Espagne est désormais présente sur une grande partie du continent nord-américain. © "Espagne" avec l'aide d'Encarta et Wikipedia

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède