Carnet Photographique

Suivez Carnet Photographique sur les réseaux sociaux

Berlin - Economie de la ville de Berlin

Allemagne - Le voyage pour le plaisir

14/07/16

Présentation de Berlin

Berlin, capitale de l’Allemagne, située dans le nord-est du pays, sur la Sprée, dans la grande plaine nord-européenne. Berlin constitue un Land couvrant une superficie de 890 km². Partagée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale en quatre zones d’occupation, Berlin est scindée dès 1949 en deux secteurs : Berlin-Ouest, en République fédérale d’Allemagne (RFA), et Berlin-Est, en République démocratique allemande (RDA). Enclave occidentale en RDA, Berlin-Ouest est l’une des sources de tension entre l’Est et l’Ouest au cours de la guerre froide. Le mur de Berlin, édifié par la RDA en août 1961, empêche la libre circulation entre les deux parties de la ville. Sa chute en novembre 1989 permet à Berlin de retrouver son unité et de redevenir, en 1991, la capitale de l’Allemagne réunifiée, mais la longue séparation continue de marquer le paysage urbain et les mentalités.

Economie de Berlin

Porte de Brandebourg. Photos E. Buchot
Porte de Brandebourg

La vie économique et sociale de la ville est indissociable de la partition dont elle a été l’objet pendant plus de quarante ans.

Une ancienne cité industrielle

À partir de 1949, Berlin-Est devient le centre des transports, de la finance et du commerce est-allemands. Traditionnellement tournée vers l’industrie, elle devient un des grands centres industriels de la RDA, où dominent les industries lourdes. Après la chute du régime communiste, elle subit d’importantes transformations économiques, liées notamment à la privatisation des sociétés autrefois nationalisées, que ralentit cependant l’obsolescence des équipements industriels. Détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, le potentiel industriel de Berlin-Ouest souffre de nouveau lors du blocus de Berlin mis en place par l'URSS en 1948 et 1949. Après 1950, les États-Unis et la RFA décident de faire de la ville une vitrine du monde occidental. Dans ce cadre, Berlin-Ouest bénéficie du programme de reconstruction européenne, le plan Marshall. La ville redevient alors un grand centre économique (industries électriques et électroniques, constructions mécaniques, métallurgie, industries textiles, confection, imprimeries et industries agroalimentaires), une place financière internationale, un centre de recherche scientifique et un des pôles de l'industrie cinématographique ouest-allemande.

Berlin en pleine mutation

Restauration de Berlin
Restauration de Berlin

La réunification de la ville après la chute du mur, en novembre 1989, ne se fait pas sans difficulté : elle entraîne une forte crise du logement, et les tensions sociales (grèves, manifestations, etc.) s’accroissent. Les Berlinois de l'Ouest sont particulièrement sensibles à l'alourdissement de la fiscalité, à la diminution des subventions gouvernementales et aux coupes sévères effectuées dans les budgets des services sociaux. Quant aux Berlinois de l'Est, ils ont le sentiment d'être traités en parents pauvres, sans que la réunification satisfasse les espoirs qu'ils y ont placés. Transformée en un vaste chantier par la mutation progressive de son paysage urbain et de ses infrastructures, Berlin, en devenant la capitale de l'Allemagne réunifiée en 1991, doit parvenir à renforcer son poids économique.

Véritable nœud de communications, au centre d'un réseau très dense de canaux (qui la relient à l'Oder et à l'Elbe), de voies ferrées et d'autoroutes, Berlin est également desservie par les aéroports de Tegel, Tempelhof et Schönefeld. La ville bénéficie en outre d'un excellent réseau de transports en commun, avec un métro souterrain, un réseau ferroviaire aérien, un vaste réseau de bus et de tramways. L'agglomération berlinoise, qui s'étend sur les villes de Potsdam, Falkensee, Hennigsdorf, Oranienburg, Bernau, Strausberg, possède aujourd'hui tous les atouts pour renforcer son rang de grande métropole européenne. Bon voyage. © "Berlin" Photos et texte et Encarta.