Carnet Photographique

Suivez Carnet Photographique sur les réseaux sociaux

Arts et culture à Vienne en Autriche

Autriche - Le voyage pour le plaisir

16/07/16

Vienne - une importante ville culturelle internationale

Les nombreux monuments de Vienne témoignent de son importance culturelle. La ville présente un aspect harmonieux, avec ses bâtiments relevant de différents styles architecturaux. Des édifices de style gothique, Renaissance, baroque et Biedermeier côtoient des constructions du début du XXe siècle, plus carrées, et des blocs de maisons modernes construites après-guerre.

Les monuments historiques de Vienne

Les monuments du 14ème siècle

Mairie de Vienne en Autriche. Photos E. Buchot
Mairie de Vienne en Autriche

Les monuments les plus anciens et les plus remarquables remontent au XIVe siècle, comme l'église des Augustins ou celle des Frères-Mineurs et surtout la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom), magnifique édifice gothique construit entre le XIVe et le XVIe siècle et remarquablement restauré après les destructions de la Seconde Guerre mondiale. Le palais de la Hofburg fut érigé au XIIIe siècle et enrichi de plusieurs bâtiments à partir du XVe siècle. Il abrite aujourd'hui un musée et la Bibliothèque impériale (1722-1737). Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, Vienne fut embellie par la construction de divers palais comme le palais Kinsky ou celui de Lobkowitz. Les tombeaux des Habsbourg sont conservés dans l'église des Capucins (1622-1633). La Karlskirche, ou église Saint-Charles-Borromée, fut édifiée entre 1715 et 1737, d'après les plans de l'architecte baroque Fischer von Erlach.

Les constructions à Vienne au 19ème siècle

Le grand théatre de Vienne. Photos E. Buchot
Le grand théatre de Vienne

Le XIXe siècle fut une période prépondérante pour Vienne, en particulier dans le domaine des arts et de l'architecture. En effet, sous François-Joseph furent construits, dans ce style très particulier qu'on a qualifié parfois de « Mittel Europa », nombre d'édifices publics : l'hôtel de ville (Rathaus, 1872-1883), le théâtre municipal (Burgtheater, 1874-1888), l'université (1873-1883), le Parlement (1883), et l'Opéra (1861-1869) qui brûla en 1945 et fut reconstruit en 1955. La cité fut également l'un des berceaux du style Sécession, mouvement artistique qui fut dominant en Allemagne et en Autriche, autour de personnalités telles que Otto Wagner ou Gustav Klimt.

Vienne capitale musicale

Vienne est depuis longtemps réputée pour ses centres d'enseignement et de culture. Aux XVIIIe, XIXe et au début du XXe siècle, Vienne était l'une des capitales musicales des pays germaniques, rivalisant avec Leipzig. De nombreux compositeurs et musiciens célèbres, tels que Joseph Haydn, Mozart, Beethoven, Johannes Brahms, Franz Schubert, Anton Bruckner, Gustav Mahler, Arnold Schoenberg et Alban Berg y travaillèrent. Au XIXe siècle, les Strauss en firent la capitale de la valse et de l'opérette viennoise. Johann Strauss fils apporta pour sa part une touche romantique à ce genre, avec la Chauve-Souris (1874). Les autres compositeurs d'opérettes furent Karl Millöcker, Franz Lehár, Robert Stolz, Oskar Straus et Emmerich Kalman. La ville est toujours fortement imprégnée par cet héritage musical exceptionnel : on mentionnera le célèbre Staatoper (Opéra), qui abrite l'orchestre philharmonique de Vienne (Wiener Philarmoniker) et la Société de musique (Musikvereins) ; le théâtre An der Wien (construit en 1788), le Volksoper, le Burgtheater, qui héberge le théâtre national, et le théâtre An der Josefstadt.

Les universités de Vienne

L'université de Vienne, Alma Mater Rudolphina, (fondée en 1365) avec ses nombreux instituts, est la principale institution d'enseignement supérieur ; Sigmund Freud en fut un de ses prestigieux élèves. Réputée dans le monde entier, notamment pour son école de médecine, elle accueille de nombreux étudiants étrangers. L'université technique de Vienne (1815), l'université de commerce de Vienne (1898), l'Académie des beaux-arts (1692) ainsi que des écoles de médecine vétérinaire et des instituts agronomiques sont également situés dans la ville. Les sciences furent mises à l'honneur dans les années 1920 et 1930 avec le cercle de Vienne, groupe de philosophes et de scientifiques néopositivistes.

La capitale autrichienne possède de nombreux musées et galeries d'art. L'Albertina et ses collections de dessins et de gravures, le musée du XXe siècle, le musée d'Histoire naturelle, le Musée historique de la ville de Vienne et le Kunsthistorisches Museum (musée des Beaux-Arts) comptent parmi les plus importants. Bon voyage. © "Vienne" sources et Encarta.