Domination des Républicains


La période d’après-guerre est marquée par la domination des républicains dans les affaires nationales. Le Parti républicain conserve le contrôle des deux Chambres du Congrès jusqu’en 1875, et la présidence jusqu’en 1885. Après la guerre se pose le problème de la réintégration dans l’Union des États sécessionnistes. Le président Andrew Johnson (1865-1869) ne parvient pas à faire accepter le plan de Reconstruction d’Abraham Lincoln, d’inspiration libérale. Les républicains dénoncent sa faiblesse à l’égard du Sud, ravagé par la guerre, et imposent des conditions beaucoup plus sévères.

Compromis du Kansas-Nebraska


Abraham Lincoln
Abraham Lincoln

Les décrets de Reconstruction, votés par le Congrès en 1867, divisent le Sud en cinq régions d’occupation militaire et donnent le droit de vote aux Noirs américains. Le 14e amendement à la Constitution, voté en 1866, élimine les confédérés de toutes les activités politiques et administratives. Des aventuriers nordistes (les carpet-baggers) en profitent pour prendre la tête des gouvernements dans les États sudistes. Le pillage et la corruption se généralisent sous la présidence d’Ulysses Grant (1869-1877). Ces excès provoquent un vif ressentiment chez les sudistes et entraînent la création de sociétés secrètes (comme le Ku Klux Klan), qui mènent des actions violentes d’intimidation envers les Noirs américains. Contournant les lois sur l’égalité raciale, les sudistes blancs imposent aux Noirs une stricte ségrégation. Il faut attendre la seconde moitié du xxe siècle pour la voir disparaître. "Etats Unis" © E. BUCHOT. Sources utilisées Encarta, Wikipedia.

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Photos du Canada

Le Canada

Photos Infos Canada