Carnets de voyages Amsterdam - Carnet Photographique



Amsterdam la nuit - Carnet de voyage

Voyager à travers le monde
3/10/15

La ville d'Amsterdam la nuit

Les lumières de la ville s'allument peu à peu. Je découvre pour la première fois la ville de nuit. En ce début d'année, la municipalité à proposé à des artistes de mettre en lumière Amsterdam : le Festival des Lumières. Le canal Binnenamstel accueille la manifestation tout le long.

Je croise de plus en plus de photographes sur mon chemin. Ils sont bien équipés avec notamment le fameux pied photo. Je suis plutôt impressionné. J'avance tout doucement le long du canal. La nuit vient tranquillement. C'est le moment que je préfère avec la tonalité bleue nuit.

Une forte lumière attire mon regard. La couleur est chaude. Je suis devant le Carré d'Amsterdam, le théâtre royal de la ville. Des teintes rouges donnent beaucoup de tenues au théâtre.


Quelques personnes immortalisent le lieu et la lumière. Je pense à un phare au milieu de la nuit. Si les bords du canal sont peu éclairés, le Carré illumine l'espace. Je profite de la vue et imagine les grands noms qui ont dû jouer sur cette scène.

Je poursuis mes déambulations. Une foule compacte sort d'un bâtiment d'allure russe. Le musée Ermitage d'Amsterdam ferme ses portes.

La belle ville d'Amsterdam la nuit
Amsterdam la nuit. Photo E. Buchot

Devant le musée, un gros oeuf au bord de l'eau. Moment magique. Les couleurs changent délicatement, passent du rouge vif, au bleu nuit, vert pomme, orange. Les lumières se transforment par touches successives, tout en douceur. Les passants s'amusent à l'intérieur de l'oeuvre. Les flashs fusent. Les visiteurs du musée s'arrêtent et regardent la scène. La magie du spectacle continue.

Les berges du canal me conduisent alors dans un monde féérique et léger. D'immenses filets aux couleurs rouge et bleue volent au dessus de l'eau. Les couleurs s'intensifient doucement puis disparaissent dans la nuit. Les tonalités discutent avec un pont situé en amont. La relation est harmonieuse. Quelques bateaux naviguent sous les filets. Les touristes ont l'air surpris et heureux.

Je traverse le pont Blawburg. Les magasins, hotels et restaurants sont de plus en plus nombreux. Soudain, j'aperçois une façade d'immeuble plutôt surprenante. Un grand hôtel de la ville d'Amsterdam est coloré avec des tons verts et jaunes. Des ombres chinoises apparaissent. Tout simplement splendide. Je reste un long moment à contempler le spectacle. Certes, tout est figé, mais je m'envole vers un monde magique. Le reour en enfance.

Grand hôtel d'Amstredam la nuit
Le grand hôtel d'Amsterdam. Photo E. Buchot

Je remonte tranquillement la rue Damrak. L'agitation et la foule de l'après-midi ont laissé place à une atmopshère calme. Les magasins ont baissé les rideaux. Les illuminations de Nöel scintillent et font à elles seules l'animation. Le palais Royal a revêtu sa parure de nuit. Des tons orangés donnent une grande force au monument. Une statue et une colonne lui font face. Eclairées par une forte lumière blanche, elles semblent garder la place.

Plus loin, un restaurant offre un visage vert dense. La couleur tranche avec la nuit noire. J'approche du plan Damrak. Et sur la droite je pénètre dans le quartier rouge.

Poursuite du carnet de voyage à Amsterdam. © Ecrit par


Photos des villes et pays visités