Carnet Photographique

Présentation du Rhin


Photo du Rhin
Image du Rhin. Photo H. Tournois

La faible vitesse du courant, la multitude de bras au cours changeant entrecoupés d'îlots et de bancs de gravier constituant un lit large de 2 à 6 kilomètres, les fréquentes inondations en période de hautes eaux rendaient la navigation difficile, notamment entre Bâle et Lauterbourg, de l'époque romaine au début du XIXe siècle. Trois séries de travaux d'aménagement entrepris successivement ont transformé le fleuve en une voie de navigation majeure. Au milieu du XIXe siècle, la lutte contre les inondations conduit à la correction par endiguement des eaux dans un lit artificiel de 200 à 300 mètres de largeur, sous l'impulsion du colonel des travaux du génie badois Johann Gottfried Tulla, l'un des fondateurs de l'université technique de Karlsruhe. 

Histoire de l'aménagement du Rhin


Au début du XXe siècle, la régularisation permet de créer à l'intérieur du lit artificiel un chenal d'environ 80 mètres de largeur, déterminé par des épis en enrochements, en vue de garantir à la navigation un enfoncement minimal durant l'essentiel de l'année. Enfin, à partir de l'entre-deux-guerres, la canalisation depuis Bâle favorise la navigation à enfoncement maximal en toute période de l'année. Elle est destinée à capter notamment les forces hydrauliques et à fournir à la navigation fluviale un axe de circulation bien plus commode que ne l'ont fait la correction et la régularisation entreprises précédemment. Les travaux correspondants, menés de 1932 à 1977, comportent dix ouvrages formés chacun d'une usine hydroélectrique et d'écluses de navigation.

Les huit premières chutes - jusqu'à Strasbourg - sont une œuvre française, les deux dernières, en aval de la capitale alsacienne, relèvent d'une collaboration franco-allemande. La hauteur moyenne des chutes atteint 10 mètres. Les dimensions des écluses s'échelonnent entre une longueur de 190 à 270 mètres et une largeur de 12 à 24 mètres. Il est vrai que l'aménagement d'un lit forcé par Tulla a perturbé le profil du fleuve et entraîné des effets d'érosion très négatifs ; la construction du Grand Canal d'Alsace a abaissé la nappe phréatique et nécessite de recourir à l'irrigation.

Au fil des siècles, le Rhin fut porteur d'échanges de marchandises et de culture, source de richesse et de prospérité viticoles, agricoles, urbaines et industrielles. Son espace fut certes l'un des lieux d'Europe qui ont le plus souffert, mais aussi le creuset de solidarités Nord-Sud qui, pendant longtemps, l'ont emporté sur les articulations Ouest-Est. Du Benelux à la Suisse, les sociétés sont marquées par les échanges, les flux humains, matériels et immatériels qui structurent le bassin rhénan. Le fleuve, dont la puissance a été personnalisée dans la légende germanique par la représentation du Vater Rhein (le père Rhin), constitue désormais un trait d'union entre l'Europe occidentale et l'Europe centrale ainsi qu'un facteur d'internationalisation croissante. ©

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Le Canada

Photos Infos Canada

Infos site