Le Danemark - Carnet Photographique


L'agriculture danoise

Photos du Danemark
3/10/15

Danemark - la production agricole

La production agricole dépasse largement les besoins locaux. Les deux tiers de cette production sont exportés, ce qui fait du Danemark l'un des tout premiers exportateurs mondiaux de denrées alimentaires. Depuis 1950, pourtant, la part des agriculteurs dans la population active est tombée de 21 à 5,9%. Le nombre total des exploitations, en grande majorité familiales, est de 79 388, avec une superficie moyenne de 35 hectares. L'agriculture ne représentait plus en 1990 que 4,5% du P.I.B. danois.


Informations sur l'agriculture du Danemark
Une ferme danoise

Bien que certaines terres aient été mises en culture depuis le Néolithique, cette réussite n'a pas été atteinte grâce à des terres ou à un climat exceptionnels, même si, à l'exception des dunes, des marais côtiers ou des collines morainiques du Jylland, les boues glaciaires contiennent une forte proportion de calcaire raclé sur les fonds baltiques, et si les argiles marines sont fertiles. Elle s'explique par l'important travail accompli par les paysans dans le domaine de la qualité et de la diversité des produits grâce à l'enseignement des hautes écoles populaires (folkehøjskoler) et à l'existence d'un puissant mouvement coopératif qui distribue 75% de la production agricole. 

Une ferme danoise
La surface cultivée occupe 62% du territoire, ce qui est exceptionnel. Les céréales en représentent 52,6%, contre 11,7% pour les prairies et les fourrages artificiels. L'orge, avec 5 millions de tonnes en 1990, est la principale culture céréalière devant le blé (3 950 000 t) et le seigle (487 000 t). Les rendements sont très élevés : 74,3 quintaux à l'hectare pour le blé d'hiver et 53,6 pour l'orge. Une bonne partie de ces céréales est utilisée pour nourrir les animaux. Il en est de même pour les plantes à tubercule, comme les betteraves fourragères (6 827 000 t), contre 3 533 000 tonnes pour les betteraves sucrières et 1 314 000 tonnes pour les pommes de terre. Il a été enfin récolté 20 411 000 tonnes de fourrages verts, notamment dans le Jylland. Les cultures maraîchères (essentiellement carottes) et fruitières se sont beaucoup développées pour répondre aux besoins d'une population à haut niveau de vie, de plus en plus urbanisée. Les pommes représentent environ 70% de la production fruitière. La forêt couvre 12% du pays sur les sols les plus inhospitaliers. Les conifères, que l'on trouve principalement dans le Jylland, en constituent les deux tiers alors que, dans l'archipel, dominent les espèces à feuilles caduques et notamment les hêtres. La production atteint 2 101 800 mètres cubes de bois.

L'élevage constitue l'élément principal de la production agricole : 65% en valeur. Il y avait ainsi 2 239 097 bovins en 1990. Cependant, à cause des primes à l'abattage accordées pour réduire les excédents européens de produits laitiers, leur nombre ne cesse de diminuer (700 000 têtes environ depuis 1980). La race pie noire progresse aux dépens de la traditionnelle race rouge. Le lait constitue la principale ressource. La production se maintient au niveau de 4 742 000 tonnes, soit une moyenne impressionnante de 6 231 kilogrammes par bête. Ce lait est ramassé par des laiteries coopératives qui ravitaillent les villes, fabriquent du beurre (93 000 t) et surtout du fromage (295 000 t). Le petit lait est ristourné pour l'élevage des porcs. Les coopératives, qui exercent un contrôle sanitaire sur les animaux, rassemblent à peu près tous les producteurs, ce qui corrige dans une certaine mesure les inconvénients de la petite propriété. 

Mais on s'attache de plus en plus à la production de viande, notamment celle de porc. Les porcs, qui étaient au nombre de 4 800 000 en 1954, sont 9 497 219 en 1990. Ils sont le résultat d'un croisement des races danoises et du Yorkshire, destiné à fournir une viande maigre pour le bacon. La production de celle-ci est de 1 260 000 tonnes, dont une grande partie est exportée en Grande-Bretagne. Il s'y ajoute 219 000 tonnes de viande de bœuf et de veau. Comme les laiteries, les abattoirs ont le caractère de coopératives. Il faut ajouter à ces types d'élevage celui des volailles, pratiqué surtout dans de petites exploitations (15,5 millions de poulets donnant 131 000 t de viande), ainsi que des fermes à visons fournissant 10 millions de peaux. "Danemark" © Ecrit par Les sources utilisées sont Encarta, LeMonde et Universalis.


Photos des villes et pays visités